• Le poète wallon Lucien LEONARD a élaboré un glossaire permettant de traduire en français des mots de notre wallon régional. Au fur et à mesure de nos découvertes dans les Journaux "Vers l'Avenir" d'époque où cette rubrique est fragmentée, nous en publierons le contenu afin de permettre aux visiteurs de notre "blog" de rester bien en contact avec notre vieux dialecte, fièreté de nos aïeux.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    A
    Addé (prép.): auprès de

    Agna (s. m.): anneau (voir aussi ania)
    Aiwe (s. f.) : eau, urine, salive; (a. f. pl.): humeur; aiwéye; (s. f.): afflux d'eau, espace de temps (cauzè a grandès).
    Aiweyes et aiweléye (s. f.): pluie; aiwisse (adj.): aqueux.
    Aladje (a. m.): halage.
    Alè (v. int.): aller, être d'accord (i va = ça va), aller à la cour.
    Alène (s. f.): chenille, poinçon de cordonnier; (mantche d'..): espèce de poire.
    Alin-ne (s. f.): haleine, souffle, respiration, senteur (one alin-ne di pèket).
    Alumè (v. t.): allumer; v. imp.): éclairer en parlant de la foudre.
    Alûre (s. f.): allure, savoir-vivre (èle n'a pont d'alûre = elle n'a pas d'allure).
    Amande (s. f.): framboise, amande sèche.
    Aminde (s. f.): amende.
    Ame (s. f.): âme, courage, personne digne de pitié (one pôve viye âme = une personne à plaindre).
    Amèdè (v. t.): châtrer.
    Asmète (v. t.): préparer à vêler.
    Amen (s. inv.): amen.
    Ameû (s. m.): soutien, consistance.
    Amér (s. m.): vésicule biliaire; (adj): amer, astringent.
    Amerale, am'rale (s. f.): camomille.
    Aminè (v. intr.): s'emparer et réduire de volume
    Amirè (v. tr.): lésiner, plaindre...la marchandise.
    Amôrce (s. f.); amorce, appât, détonateur.
    Amuzè (v. tr.): amuser, distraire; s'amuzè (v. pron.): s'amuser, se distraire, se dévergonder.
    Andje (s. m. ou f.): ange (one bèle andje au ciél = un bel ange au ciel.
    Ania (s. m.): anneau (voir aussi agna).
    Anke (s. f.): ancre, crochet d'ancrage au mur.
    Ansègni, ansègniye (s. f.): tas de fumier.
    Antche (s. f.): hanche.
    Apas (s. m.): marche, degré.
    Apatè (v. t.): attaché une patte de devant au cou .
    Api (s. m.): ruche, espèce de pomme.
    Apè (v. t.): happer, rôtir (dol tchau apéye = de la viande rôtie)
    Apontyi (v. t.): apprêter.
    Apôte (s. m.): apôtre; individu (drôle d'apôte...péjoratif).
    Apoticaire (s. m.): pharmacien; individu (péjoratif)
    Apougni (v. t.): empoigner; (s'apougni = se battre).
    Aprind (v. t.): apprendre, étudier (il aprind bin = il apprend bien).
    Aragne (s. f.): araignée, mégère; (s. adj.): avare.
    Arèdji (v. tr.): enrager; (fè arèdji = agacer) en terme populaire; fâché, sans retenue.
    Arène (s. f.): source
    Arin-nè (v. tr.): entreprendre quelque chose.
    Arindji (v.tr.): arranger, accidenter (au physique et au moral).
    Arnachi (v.int.): garnir du harnais.
    Arnacheriye (s. f.): harnachement du cheval.
    Arnichi (v. int.): fureter.
    Arnicheriye: désordre, pêle-mêle.
    Aroyi (v. int.): entamer le labour.
    Artisse (s. m.): artiste; péjoratif = vaurien.
    As' (s. m.):as, individu remarquable; péjoratif = viveur.
    Ascauchi (v. tr.): enjamber.
    Ascropu (v. pron.): s'accroupir, se soulager.
    Asit (p. p.): assis (voir aussi aci)
    Asonre ou assonre (s. f.): désordre, tas de détritus.
    Asoti (v. tr.): ennuyer; populaire = enfièvré.
    Aspèchi (v. tr.): épaissir.
    Asplane (s. f.): enjambée.
    Asprouvè (v. tr.): éprouver, faire l'épreuve; (v. pr.): éprouver, subir une épreuve.
    Asse (s. m.): astre.
    Astale (s. f.): copeau; partie du harnais.
    Astaurdji (v. tr.): attarder; (v. int.): s'attendre à quelque chose; (v. pron.): s'arrêter.
    Astchair (v. imp.): échoir, arriver par hasard;
    Astchèyance (d'): par hasard.
    Asto (adj.): en repos; regarder fixement (wèti d'asto); contre, auprès, tout contre; heurter (alè asto).
    Astokè (v. tr.): caler; (v. pr.) s'enrichir (s'astokè)
    Atauchi (v. tr.): aborder quelqu'un
    Aurpî (s. m.): poix de cordonnier.
    Aube (s.m.): arbre; axe de roue (horlogerie); arbre de meule (meunerie).
    Auche (s.f.): barrière.
    Auje (s. f.): aise; (adj.): aise (binauje).
    Aujemince (s. f.): commodité.
    Ause (awè ause) (loc. verbiale): être pris d'un besoin presant,; (awè ause): avoir peur
    Aulouwète (s. f.): alouette, luette.
    Aumerale (s. f.): tison enflammé du grand-feu agité par les enfants en courant.
    Aurdè (v. t.): garder
    Aurpi (s. m.): poix (voir aussi api)
    Ause: voir auche)
    Autè (s. m.): autel; hôtel (ce mot est français)
    Autoû (ad. prép.): autour, près de..., vers 100 fr. (autoû d' cint fr. = environ de 100 fr)
    Auwe (s. f.): oie; (interj.: halte
    Avalè (v. tr.): avaler, croire, tancer vertement (nè l'avale nin co !)
    Avance (s. f.): avance, avantage (gn'a pont d'avance)
    Avanci (v. tr.): avancer, avantager (ça n'avance pèrson-ne)
    Avanci s' (v.pr.): se dépêcher (avançans-nos)
    Avenûwe (s. f.): avenue, jeu, aisance (awè donè d' l'avenûwe); accès (avenûwe d'on tère)
    Avizance (s. f.): idée bizarre, pain de saucisse
    Awe (s. f.): houe
    Awè (v. auxil.): avoir; (v. tr.); (v.a.): posséder, farcer; (v. tr.): houer
    Awia (s. m.): petite houe
    Awous' (s. m.): août; moisson, temps de la moisson
    Aye (interj.): attention! ; (loc. verb): se mouvoir (sawè aye); (adv.): en mouvement (todis aye, aye èt boute); (s.f.): haie (des ayes) (sans liaison entre des et ayes)
    Ayesse (s. f.): facilité, commodité
    Ayèssi (v. a.): pourvoir, fournir, outiller, aider
    Ayète (s. f.): petite haie, lieu-dit

    B
    Bâbeau (adj. m;): niais
    Bachi (v tr.): décliner
    Bagadje (s. m.): bagage (plèyi bagadje); Vaiselle (fè l' bagadje)
    Bagne (s. m.): bain, mare dans les bois, abreuvoir des oiseaux et leu des tenderies
    Bagni (v. intr.): se baigner, transpirer
    Baguè (v. tr.): déménager, garnir d'une bague les animaux
    Baguète (s. f.): baguette, martinet, bâton de chef de musique, d'huissier ou de notaire (vinde à l' baguète); canne à pêche
    Balè ( v. tr.): aplatir, tasser les semis avec les balètes; (v. int.):se pencher, balotter
    Balètes (s. f. pl.): paire de planches portées au pied pour tasser les semis (une paire de balètes)
    Balotè (v. intr.): au jeu de balle, échanger des balles sans enjeu
    Baltè (. tr.): se joiuer de quelqu'un
    Baloûje (s. f.): hanneton; (péjoratif): étourdi
    Bambyi (V. int.): tergiverser (employé négativement); (v. tr.): ménager (nè l' bambiye nin)
    Ban (s. m.): banc, amas (ban d' nive), publication (criyi lès bans)
    Banban (dans l'expression: rwè come banban = raide au maximum
    Banâl (adj.): inculte, ballant (sès brès banâls = ses bras ballants)
    Baraque (s. f.): roulotte, maison malpropre, hutte de bois
    Baraquerèsse (s. f.): féminin de Baraquî
    Baraquî (s. m.): forain, personne sans tenue
    Barbauje (s. f.): léger nuage, impureté flottant dans un liquide
    Bardache (s. f.): gaule; (s. p. adj.): exhalté, irréfléchi
    Bardachi (v. tr.): gauler
    Bardouchi (adj.): imbécile
    Baron (s. m.): nielle des blés, son fruit
    Basse (adj.): féminin de bas; (s. f.) flaque d'eau, mer (li grande basse)
    Batant (s. m.): battant; (loc. adv.): fran-batant: sans peur
    Batch (s. m.): bac, table (ironiquement, aléz au batch!)
    Bate (v. tr.): battre
    Bate (s. f.): Barrage, andain (fautchî one Bata)
    Bâti (v. tr.): bâtir
    Bati (s. m.): agglomération de maisons
    Baube (s. f.):barbe
    Bauje (s. f.): baiser
    Bauji (v. tr.): embrasser
    Bauyau (s. m.):ouvre-bouche pour chevaux; (adj.): bailleur, niais
    Bauye (s. f.): bâillement (fè s'dérène bauye: mourir
    Bauyi (v; int;): bailler
    Bawyi (v. intr.): aboyer
    Bayau ( s. m.): civière mortuaire
    Baye (s. f.): étoffe grassière, balustrade; (adj.): baie (féminin de bayârd)
    Baye: Evrehailles
    Bazar (s. m.): magasin, objets divers pris dans leur ensemble, désordre, tumulte
    Bèbèle (adj. p. subst.): jouets; (loc. adv.): cajoler (fè bèbèle)
    Bèdèye s. F;): jeune brebis (terme d'amitié aux petites filles
    Bèrdachi (v. Int.): agir sans réfléchir, travailler mal, tripoter
    Bèrdouches (s. f. pl.): punition aux jeux enfantins (passè lès berdouches), par extension, moments difficiles
    Bèrdouf (int.): vlan

    Bèrôlè (v. int.):dégringoler, vagabonder

    Bèrwète (s. f.): brouette; (loc. verb.): manquer son coup (fè bèrwète = rater)

    Bètch (s. m.): bec, bouche (clôre si bètch = fermer la bouche,se taire), baiser (donè on bètch = donner un baiser)

    Bètchi (v. intr.): becqueter, mordre à l'ammât, baisotter; (adj. pp.):sot

    Bètchtè (v. tr.): manger de-ci de-là en parlant de la chèvre

    Bètchîye (s. f.): becquée, nourriture de l'oiseau, de l'enfant

    Bèzéye (s.f.): contenu d'une besace

    Bîzéye (s. f.): course

    Bèzin (adj. invar): tâtillon

    Bibiche (s. f.): bestiole en terme d'enfant, chatouillements aux enfants (fè bibiche qui monte = faire bêbête qui monte), agacement

    Bidèt (s. m.): cheval de voiture, numéro un au jeu de loto, au tirage au sort

    Bidon (s. m.): récipient de métal blanc, pot de couleur; (s. au pl.): objets en général

    Bièsse (s. f.): bête; (péj.): imbécile, stupéfait (ièsse tot bièse = être tout étonné)

    Bile (s.f.): traverse de voie de chemin de fer

    Bîle (s. f.): bile, tracas (si fè dès bîles = se tracasser)

    Bobo (s. m.): bobo, mal (terme enfantin)
    Bon (adj.): bon; (adv.): fermement; (loc adv.): po d' bon = sérieusement; c'est d' bon = tant mieux; totd'bon = merci; (loc. adv.): awè bon = avoir plaisir; l'awè bon = être créancier de...
    Bon Diè: Dieu (c'est leû bon diè); bondiè (s.m.): crucifix.
    Boquèt (s.m.): morceau, parcelle; enfant (gâtè boquèt) = enfant gâté.
    Bosse (s.f.): enflure, ventrée (s'è foute one bosse, awè s' bosse)
    Botèye (s.f.): bouteille, son contenu, potion (on couyî dol boteye = une cuillère de la bouteille)
    Bôtî (s.m.): botteur, bottier
    Botique (s.m.): magasin, lieu en désordre, jeu de fillette, organes sexuels
    Bot' né, botné (v. intr.): boutonner, bourgeonner, avoir une éruption de la peau
    Boton (s.m): bouton, bourgeon, éruption, fleur non épanouie, téton
    Boû (s.m.): bœuf; Boût (v.intr.) voir boûre à l'indicatif présent
    Boûchi (v.tr.): obstruer; (v.int.) frapper, tonner, canonner, élancer, donner des élancements
    Bouchon (s.m.): bouchon, flotteur de liège pou la pêvhe, jeu de palet, buisson
    Boudji (v.tr.): bouger; (adj. p.): anormal
    Bouf (interj.) onomatopée; fè bouf = ni gagner ni perdre, jouer sans résultat
    Boufa (s.m.): étui à aiguilles, sarbacane
    Boule (s.f.): intelligence (c'è-st'one boule = c'est une bonne tête)
    Bouli (s.m.): viande bouillie
    Bouquèt (s.m.): bouquet, terme de feu d'artifice, fin d'une construction (mète li bouquèt); nouvelle extraordinnaire (c'èst l' bouquèt)
    Boûre (v.tr.): bouillir, exorbiter (boûre des ouyes); (sens int.): être fâché
    Boure (s.f.): réprimande, semonce, ventrée (sè foute one boure = s'empiffrer
    Bouré (v.tr.): borrer, emplir, pousser dans une cohue
    Boûrlèt (s.m.):coussin pour porter les paniers sur la tête, chapeau en jonc pour protéger la tête des enfants lors de leurs premiers pas
    Bourique (s.f.): âne; (p.ad.): ignorant
    Bouriquèt (s.m.): treuil
    Boûrlote ((s.f.): loupe, chancre de l'arbre
    Boûrsia (s.m.): écchymose
    Boûse (s.f.): bourse, cagnotte, filet pour la chasse au furet
    Boutè (v.intr.): pousser, bourgeonner,travailler, aider, inciter (boutè a l' tchèrète = pousser à la charette); boute-è-boute = qu'à celà ne tienne; (v.tr.): pousser quelqu'un
    Boutî (s.m.): vacher
    Bouyon (s.m.): bouillon, bulles (gros bouyons), jet d'eau, poison (bouyon d'onze eûres)
    Boya (s.m.): boyau, coton; (craus boyas = boyau gras),; (s. m. pl.): intestins
    Bouye (s.f.): coup, travail

    Bouyet (s.m.): étui contenant du vinaigre que le faucheur porte à la ceinture pour y déposer la pierre à aiguiser
    Boyes (s.f.pl.): ganglions
    Boyéye (s.f.): touffe, plante (one boyéye di canadas = une plante de pommes de terre à maturité
    Braire (v.tr.): pleurer, meugler (ètinde braire on via = entendre pleurer un veau); perdre la sève (li vigne brait = la vigne pleure)
    Brais (v. intr.): imp. du verbe braire

    Brès (s;m;): bras
    Branlè (v.intr.): branler, céder (dji n' branlerè pas = je ne cèderai pas)
    Bribè (v.tr.): voler; (v.int.): mendier (vikè su l' bribe = vivre de la mendicité
    Bricole (s.f.): collet de braconnier, menu ouvrage, objet sans valeur
    Bricolè (v.intr.): faire de menus ouvrages
    Brije (s;f;): ardeur juvénile en âge avancé
    Briquète (s.f.): charbon aggloméré
    Briquet (s.m.); tartine
    Briqué (v.tr.): saillir vers l'extérieur
    Brique (s.f.): brique, brique réfractaire servant de bouillotte
    Brocali (s.m.): pot à allumettes; (pl.): chou brocali
    Broche (s.f.): bijou, cheville
    Brochi (v. tr.): brocher

    Brotchi (v. intr.): se crver, dégorger, ceder (i faut qu'i brotche = il faut qu'il cède)

    Brôtchis (s. m.): saletés

    Brokè ou Broque (s.f.); cheville, bouchon en bois, clou de bois, dent (rauyeû d' broques = arracheur de dents), suppositoire (mète one broke); échec (awè one broke = avoir un échec)

    Broké ou Broqué (v. intr.):foncer, pénétrer vivement

    Broketé ou broqueté (v.tr.): cheviller

    Brokète ou Broquète (s. f.): petite broche, brindille

    Brosses (s. f. pl.): sommités d'églantier

    Brouche (s.f.): brosse

    Brouye (s.f.): querelle

    Brôye (s.f.): excrément, primevère (one brôye di tchè)

    Brouyi (v.t.): réprimander, brouiller; (v. tr.): se tromper; (v. int.): se gâter ( li timps s' brouye = le temps se gâte); gronder au loin (li canon broye = le canon gronde); bourdonner (dj'intinds brouyi one wespe = j'entends bourdonner une guèpe)

    Broyi (v.tr.): frotter, pulvériser

    Brûlant (adj. verb.): brûlant, fièvreux; (p. subst.): acidité gastrique (awè l' brûlant = avoir des aigreurs d'estomac)

    Brûlè (v.tr.): consumer, torréfier, cuire; (sens intr.): être fièvreux; approcher au jeu (i brûle, i distind = ça brûle ça refroidi)

    Brûtyi (v. intr.): bruire; (v. tr.): gronder

    Bute (s.m.): tronc; face (bute a bute): jeu d'enfants

    Bure (s.m.): puisard

    Bûre (s.m.): beurre

    Bûret (s.m): babeurre

    Burète (s.f.): burette

    Bûrète (s.f.): semence de mauve, échantillon de beurre

    Bûrî (s. m.):dressoir

    Burute (s.f.): rugosité

    Burton (s.m.): pied de chou, moignon (on burton d'quèvoc)

    Bûse (s.f.): tuyau, chapeau, oiseau de proie, échec

    Busète (s.f.): petit tuyau de cafetière

    Bûzète (s.f.): petite buse

    Buzia (s.m.) biseau

    Bûzia (s.m.): tige creuse, trachée-artère 


    C
    Cafè
    (s.m.): café, cabaret, goûter (bware li cafè), fè on cafè
    Caisse (s.f.): caisse, tambour (pitite caisse).
    Cale (s.f.): cale, support, déconvenue (awè one cale)
    Calote (s.f.): casquette, gifle.
    Camarâde (s.m. et f.): ami; (loc. verb.): se rendre, lever les bras (fè camarâde).
    Campagne (s.f.): champs, été, saison de la moisson.
    Canada (s.m.): pomme de terre, crâne.
    Candjelète (s.f.): comptoir de magasin.
    Canltè (v. int.): bavarder.
    Candji (v. tr.): changer; (v. tr.): échanger; (v. int.): déménager.
    Canète (s. f.): Canette, pinte.
    Canlète ((s. f.): commérage; (s. p. adj.): bavarde.
    Canletè (v. int.): bavarder (voir aussi canltè).
    Canton (s. m.): canton, endroit privilégié (on canton d'caclindjîs o bwè)
    Capâbe (adj.): digne de..., capable, intelligent, doué.
    Capote (s. f.): manteau; (loc. prov.): (ièsse capote) = être foutu; (fè capote = gagner tout au jeu de cartes).
    Capotine (s. f.): ventre.
    Capougni (v. t.): triturer, chiffonner.
    Caramèle (s.f.): bonbon, gifle; s. p. adj.): personne désagréable.
    Cârau (s. m.): vitre, pavé; couleur de cartes (dès câraus); maladie du ventre.
    Cârcan (s. m.): cercle, carcan, cheval vicieux
    Carote (s. f.): carotte, tromperie, tabac en feuilles
    Cârte (s. f.): carte...de géographie, d'identité, carte postale.
    Caute (s. f.): carte à jouer, horoscope (tapè l' caute).
    Câssè (v. tr.): casser; (v. p;): se faire une hernie (si câssè).
    Cassi (v. t.): rejeter la balle de la main, frapper.
    Catchi (v. t.): cacher; (pp. p. subst.): jeu de cache-cache (djouwè au catchi) - voir aussi cachi.
    Cati (s. m.): verre de geniève, son contenu; vieillard de l'hospice.
    Caurs (s. m. pl.): fortune (dès caurs).
    Caurti (s; m.): quartier.
    Cautron (s. m.): quarteron.
    Cauvelè (v. tr.): miner.
    Cauzè (v. intr.): parler, courtiser (cauzè avou...)
    Cauzu (adv.): presaue.
    Cawè (v. intr.): prélever grossièrement.
    Cawote (s. f.): sachet, rouleau de monnaie.
    Cawoûte (s. f.): fruit de la courge, nez
    Cayau (s. m.): caillou, crâne; (plur.): maison (ièsse din sès cayaus = être chez soi.
    Cayè (s. m.): cahier, ustensile.
    Cayèt (s. m.): caillot (on cayèt d' song = un caillot de sang.
    Cayi (v. tr.): jeter, forniquer; (péj.): faire.
    Cène (s. p.): cendre (dialecte de Dinant).
    Châles (n. prop.): Charles
    Chalè (adj.): boiteux.
    Chalèt (s. m.): villa.
    Chalis (s. m.):échalon, latéral de chariot.
    Chaule (s. f.): échelle
    Chandiye (s. f.): réchauffement, semonce, algarade.
    Chape (loc. adv.):è chape= pieds nus dans les chaussures.
    Chapè (v. tr.): échapper, sauver.
    Chasse (s. f.): terme de jeu de balle, semonce.
    Chayète (adj.): Mûre, prête à tomber (noisette)
    Cinde (s. f.): cendre - voir aussi Cène pour le dialecte de Dinant
    Clawè (v. tr.): clouer, mordre; (v. intr.):être couché, être atteint de tavelure pour les fruits.

    D
    Dabôrd
    (adj): premièrement; bientôt; (conj.): pour autant que (dabôrd qui? = Ddabord Qui?+
    Dagne (s.f.): terre; terre battue; aire de grange (fè one dagne = faire une aire de grange)

    Daladje (a. m.): désordre, encombrement, bruit, situation trouble.
    Damadje (s.m.): préjudice; (loc. adv. c'èst damadje = il est fâcheux)

    Dandjureûs (adj.): dangereux; (adv.): probablement, sans doute

    Dandjî (s.m.): danger; besoin; nécessité (awè dandjî = avoir besoin)

    Dâné, damné (v.tr.): damner, ennuyer; (loc.adv.): (qui s' dane = qu'il se damne); au maximum

    Dauborè (v.tr.): barbouiller; peindre à coups de brosse; salir

    D'cheûrè: voir dischurè

    D'chînde: voir dischinde

    D'churè: voir dischurè

    (s.m.): dé à coudre ou à jouer, fleur de digitale

    D'dé: voir dé

    Dèjurè (v.intr.): décolérer, blasphémer

    Déle ou dièle (s.f.): argile, terre plastique

    Diâle (s.m.): diable, enfant terrible, petit poêle, tarare, ensemble de ers et chaîne d'amarrage, lucarne (insecte); (s.f..adject.): têtu, travailleur, acharné à ...., porté pour...(diâle po lès caurs = diable pour l'argent)

    Dicheûrè: voir discheûrè

    Dièle (s.f.): dartre

    Dièrlè (v.t.): enduire de terre glaise

    D'finde (v.tr.): défendre, interdire

    D'foncè (v.tr.): défoncer

    D'lachî: voir dislachî

    Dilé (prép.): auprès

    Dimèrè ou dimeûrè(v.int.): rester, habiter; faire jeu égal au couyon

    Dimwèzèle (s.f.): demoiselle; libellule

    Dint (s.f.): dent; ressentiment (awè one dint = avoir un ressentiment)

    Dirinçi ou drinci (V;tr.): éreinter

    Dirindjî ou drindjî (v.tr.): déranger; (v.pronom.): se dévoyer; (sens intr.): être malade; (p.p. adj.): dérangé mentalement

    Disbautchî (v.tr.): Désoler; pervertir

    Disbèli (v.tr.): décourager

    Disbîji (v.tr.): gercer

    Disbiyi (v.tr.): déshabiller, dépouiller

    D'lé (prép): auprès


    E
    Ecassyi
    (v. t.): enchâsser.
    Èmanè (pp): mangé des pucerons.
    Émissè (s') (v. pr.): se piquer de manière.
    Ensègne (s. f.): enseigne.
    Ensègné (v. t.): enseigner.
    Èsègne (s. f.): moule, forme à beurre (èsègni = mouler le beurre).
    Èspêtchi (v. tr.): empêcher.

    K
    Kèsses
    ( s.f.pl.): questions (fè dès kèsses èt dès mèsses).
    Kèkèsses (s.f.pl.): manières.

    L

    Lumè (v. t.): éclairer, regarder fixement.

    M

    Mawyi (v. tr.): mâchonner

    O
    Ordè
    (v. t.): échafauder.
    Ourdè (adj.): embarrassé

    P
    Pas
    (s. m .): seuil de porte
    Pontyi (v.ct.): poindre.
    Prîje (s.f.): prise, altercation

    Q

    Quârt (s. m.): quart, sieste (pètè on quârt)

    R
    Rauvelè
    (v. tr.): râbler, attirer à soi, amasser.
    Rauyi (v.tr.): arracher, écarter, ouvrir (rauyi one bouche = ouvrir une bouche)

    S
    Sène
    (pr. poss.): sienne
    Spontyi (v. t.): épointer

    T
    Tchape (s. f.): gâteau de crême au lait après ébullition.
    Tchapelè (si) (v. p.): se gâter intérieurement en parlant des arbres.                                                                             

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique