• Parmi les clubs sportifs d'Anhée, figure le "Molignée Yachting Club".

    Le dimanche 13 août 1995, en amont du pont d'Yvoir, se disputait une compétition de ski nautique dans la discipline "figures", comptant pour le "Bénélux Tricks Tour". Il s'agissait là d'une des plus spectaculaires démonstrations nautiques visant à effectuer le plus possible de figures différentes dans le temps de deux fois vingt secondes sous le contrôle d'un jury international.

    À cette compétition de haut niveau, participaient les meilleurs spécialistes belges, néerlandais et luxembourgeois.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Chaque année, a lieu à Bioul la course cycliste réservé aux "débutants" appelée "Grand Prix du Souvenir" et créé par la "Pédale Biouloise" en l'honneur de ses regrettés dirigeants, M. Alfred GOBLET et Mme Claire GÉRARD-DOSIMONT.

    L'épreuve, comptant pour le challenge "Vers l'Avenir et dotée de 13.500 fr de prix, s'est disputée en 15 circuits locaux de 3 km 600, soit 57 km 600 sous l'arbitrage de MM. EVRARD, ROMAIN et JACQUES.

    Les opérations préliminaires se sont déroulées au centre sportif de "Chérimont" alors que le départ était lancé à partir de la route Rouillon-Fraire.

    La course.

    Sous l'impulsion de Miguel LESIRE, la première boucle est parcourue à vive allure, ce qui démontre les ambitions de ce coureur.

    Toutefois, la lourdeur de la température fait que les tours suivants sont bouclés à une allure plus modérée. Plusieurs concurrents distancés puis doublés mettent pied à terre.

    Au 9e tour, Pierre DELVAUX lance la course en faussant compagnie au peloton mais est aussitôt repris.

    Son frère, Jean-Philippe, en compagnie de Miguel LESIRE déclenchent l'attaque décisive jusqu'au sprint final que DELVAUX remporte, offrant ainsi sa quatrième victoire à son club "Vélo-Namur" et confortant, du coup, sa première place au "Challenge Vers l'Avenir", devant LESIRE.

    Les arrivées.

    1. Jean-Philippe DELVAUX, les 57 km 600 en 1h 33'
    2. Miguel LESIRE
    3. Daniel BAY
    4. Fabian TORNAMBE
    5. Pierre DELVAUX
    6. Thibaut DELOBBE
    7. Xavier SEYNHAVE
    8. François TRICARICO
    9. Dieter STOCKX
    10. Fabrice RUWET
    11. Raphael BASPIN
    12. Pierre CHARLES etc...

    Bioul - Le grand Prix du Souvenir 1995 pour "débutants".

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 31 juillet 1995.

    Une de plus por Jean-Philippe DELVAUX.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Le dimanche 30 juillet, en guise de course d'attente de la 10e Flèche Namuroise, se disputait à Bioul, le Grand Prix Alexandre de MERODE réservé aux "juniors".

    Cette épreuve annuellement organisée par "La Pédale Biouloise", a été crée en hommage à son président d'honneur, le Prince Alexandre de MÉRODE.

    Dotée de 16.000 frs de prix, l'épreuve s'est déroulée sur une distance de 72 km, sur un circuit de 3 km600. et était arbitrée par MM. WÉRY et DENAYER.

    La course.

    À 15 heures, vingt-huit coureurs rejoignent la ligne de départ pour se mettre sous les ordres du starter.

    Durant 11 tours du circuit, rien de bien spécial ne se passe. Il faut attendre le 12e passage pour qu'enfin six coureurs se décident à réagir, il s'agit de MATTOZZA, CLAUDE, DESLOOVERE, VAN THIELEN, DUEHOLM et SMITS. qui prennent plus de 40' au reste du peloton, définitivement lâché.

    Dans le but de ne pas perturber l'arrivée des amateurs de la Flèche Namuroise, les organisateurs se voient forcés d'amputer d'un tour le Grand Prix Prince de Mérode. Cette décision a contrarié quelque peu la suite de cette course.

    MATTOZZA perce un boyau mais parvient à revenir sur le groupe de tête dans le dernier tour, avec, dans son sillage, deux autres coureurs. Bien qu'éprouvé par l'effort qu'il vient de consentir, il tente sa chance, mais en vain.

    Le sprint final est remporté par Vincent VAN THIELEN, du club BODART de Keumiée, devant le Danois DUEHOLM.

    Les arrivées.

    1. Vincent VAN THIELEN, les 68km400 en 1h42'
    2. Dennis DUEHOLM, à 0'30"
    3. Grégory CLAUDE, même temps
    4. Lorenzo DESLOOVERE, même temps
    5. Nicolas SMITS, même temps
    6. Sébastien MATTOZZA, même temps
    7. Damien NACHTERGAELE, même temps
    8. Kevin BOULET, à 0'51"
    9. Pieter VANDAEL, à 1'18"
    10. Bart DEBOSSCHERE, à 2'35
    11. Joachim UYS, même temps
    12. Rudy DUBOIS, même temps
    13. Ruud WOLKOTTE, même temps etc...

    Bioul - Le Grand Prix Alexandre de Mérode 1995.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 31 juillet 1995.

    Le sprint de Vincent VAN THIELEN.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Annuellement, le club cycliste "La Pédale Biouloise" organise la Journée du Cyclisme dans le cadre de l'arrivée de la Flèche Namuroise. En 1995, il en a été de même avec, toutefois, quelques modifications de l’itinéraire afin de ne pas perturber le déroulement des courses d'attente pour "débutants" et "juniors".

    En ce qui concerne la "Flèche Namuroise", les organisateurs prévoyaient la participation de quelque 200 concurrents, non seulement les 25 équipes belges, mais aussi celles venues de l'étranger, des Pays-Bas, de Lettonie, de Nouvelle-Zélande, d'Israël et de Saint-Lo (Fr).

    Les modifications de parcours concernent la première boucle de 78 km qui a été allongée tout en maintenant les côtes de Blaimont et de Salet. Le second circuit de 82 km s'est vu amputé de la côte des "7 Meuses", la descente vers la vallée étant jugée trop dangereuse et remplacée par la côte de Godinne. Celle-ci comptait pour le GPM dont le ligne de passage était située face à la Clinique de Mont-Godinne. De même, la côte d'Annevoie a été remplacée par par la côte du Marly.

    Pour la finale, c'est la rude côte de Warnant qui en sera le juge.

    En 1994, l'épreuve a été remportée par le Danois, Stig GULDBAEK, devant le Batave GILSING et Carl ROES. Le champion danois avait à son actif la victoire au Tour de Liège.

    Mais d'autres concurrents sérieux étaient à Bioul, comme l'autre Danois, VALCAPRI, Stéven VAN AKEN, champion de Belgique, les costauds CHAVANNES, MERTENS, POPPE et BOLLEN.

    Sur la liste des départs, on pourrait encore citer Mario LIBOTON, Gert VANDERAERDEN, Caster VAN DER MEER, Danny IN'T VEN, la formation CGER d'Eddy MERCKS avec DEMARBAIS, MARICHAL, AERTS, DE WOLF, et VERBRUGGHE.

    À ne pas oublier non plus l'équipe lettonne menée par BELOVOSCIKS, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège de l'année. Bref, les clients étaient de qualité et le sport cycliste y a trouvé son compte.

    Le résumé du parcours.

    km 0 : Bioul

    km 13 : Flavion

    km 28 : Hastière + rush

    km 38 : Blaimont + GPM 1

    km 57 : Dinant

    km 70 : Salet + GPM 2

    km 79 : Bioul (1er passage)

    km 92 : Pontaury + ravitaillement

    km 105 : Auvelais

    km 121 : Franière + GPM 3 et GPM 4

    km 142 Mont-Godinne + GPM 5

    km 150 Arbre + GPM 7 + ravitaillement

    km 167 : Bioul + 2e passage

    km 175 Warnant via Salet + GPM 8

    Bioul km 182 : arrivée.

    La course.

    Sur la ligne de départ de la 10e Flèche Namuroise, 175 coureurs se mettent sous les ordres du starter.

    D'emblée, les favoris, comme GULDBAEK, VAN AKEN, VAN DER MEER et NÉLISSEN, l'ancien vainqueur du Grand Prix de Wallonie, se tiennent à carreau.

    À Hastière, premier GPM, VAN DER MEER devance  BOVEN et LAENEN. Il continuera sur sa lancée tout au long de la journée. La course est émaillée de nombreuses attaques en attendant les choses plus sérieuses.

    À Floreffe, une vingtaine de coureurs prennent la course en main et comptent un avantage de 1'25.

    En entamant l'ultime boucle,  provoque une attaque tranchante seulement contrée par CHANOINE. On assiste à une tentative du Liégeois DETILLOUX, mais en vain, il est bien vite repris STREMERSCH et KOWALSKI reviennent de l'arrière sur les deux leaders peu avant la côte de Warnant.

    Nouvelle attaque du Flandrien DESCHUYTTER, c'est la bonne car il franchit la ligne d'arrivée en solitaire sous l’œil intéressé du Prince Alexandre de MÉRODE, directeur de la course et président d'honneur du club "La Pédale Biouloise".

    Le classement.

    1. Koen DESCHUYTTER, les 181 km en 4h21'.
    2. Steven VAN AKEN, à 1'02"
    3. Pavel KOWALSKI (Pol)
    4. Marc CHANOINE
    5. Tom STREMERSCH
    6. Casper VAN DER MEER
    7. Danny NÉLISSEN
    8. Gert VERDEYEN (Ned)
    9. J. SILOVS (Let)
    10. Lévy LEIPHEIMER
    11. Stig GULDBAEK (Dan)
    12. Danny MINNAERT etc...

    Koen DESCHUYTTER se livre.

    Après l'arrivée de la course, le vainqueur, Koen DESCHUYTTER s'est livré à des commentaires personnels :

    "Les favoris m'ont oublié. Jeudi, lors de interclubs à Reningels, je ne me sentais pas trop bien et c'est par hasard que le me suis retrouvé dans la bonne attaque, mais au premier démarrage, j'étais dehors.

    Au Tour de Liège, je me sentais très bien et ma victoire lors de l'ultime étape m'a redonné confiance Je sentais que je pourrais faire quelque chose ici, à Bioul. En fait, j'étais venu pour participer, mais mon ambition, n'étais pas de gagner. Mais heureusement, ma discrétion tout au long de la journée, a joué en ma faveur, car les favoris m'ont en quelque sorte oublié. Car tous les meilleurs du Tour de Liège se regardaient, tant mieux pour moi. Pourtant, en tête, c'était Marc CHANOINE le plus fort Maintenant, je vais participer à quelques interclubs et me préparer pour le Tour de l'Avenir auquel je vais prendre part avec mon club."

    Le 2e, Steven VAN AKEN s'exprime aussi.

    Sa personne a été marquée par le maillot de champion de Belgique qu'il porte sur les épaules.

    "J'apprends ce que c'est que de courir avec le maillot de Champion de Belgique Je n'étais pas bien au début de la journée mais c'est revenu pendant la course. Bien entendu, la seconde place est toujours la plus mauvaise, mais que voulez-vous ?"

    Au tour de Marc Chanoine de commenter sa meilleure course.

    Le Louvièrois Marc CHANOINE, sociétaire du club de Courtrai, s'était classé 7e au dernier Circuit du Hainaut. Depuis, il ne s'était plus retrouvé en aussi bonne position.

    "Lorsque je me suis retrouvé, avec Koen DESCHUYTTER, j'étais certain que ce n'était pas la meilleure solution, à quatre, c'était mieux. Néanmoins, je ne comprends pas que l'on ait laissé partir Koen DESCHUYTTER alors qu'à chaque fois que je bougeais, je trouvais quelqu'un dans ma roue. Enfin, je suis déjà pleinement satisfait comme ça ! "

    Bioul - La 10e Flèche Namuroise en 1995.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 31 juillet 1995.

    La victoire de l'inattendu Koen DESCHUYTTER.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Denée - La formation 1995 de balle pelote.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 26 juin 1995.

    La formation 1995.

    ***************************************************


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique