• Photos de la libération de la Belgique (9).

    Les photos consacrées à la libération de la Belgique sont extraites du livre de Peter TAGHON publié aux Éditions Racine à Bruxelles.

    * * * * * * *

    Photos de la libération de la Belgique (9).

    Photo Bartiaux.

    Le "102nd Cavalry Reconnaissance Squadron" soutenait le flanc de la "5th Armoured". Comme on peut le voir sur cette photo d'HENRY, les missions de reconnaissance étaient dangereuses. En début d'après-midi, le 8 septembre 1944, la colonne était entrée dans notre pays près de Sommethonne et se hâtait vers Virton. Dans la vallée, entre Villers-la-Loue et Houdrigny, un canon antichar allemand tira et toucha le premier M8 à hauteur de la maison située rue de la Halte, n°12, le tank brûla et deux des occupants périrent. Quelques civils se sont rassemblés autour des corps carbonisés. Une simple plaque, sur le mur de la maison rappelle cet évènement.

    Photos de la libération de la Belgique (9).

     N.A.W. 111SC194072 - Peter Taghon.

    La Résistance apporta une aide précieuse aux Américains, pour leur permettre de progresser rapidement dans les Ardennes, comme en témoigne les évènements de Bastogne. Le 3 septembre 1944, elle effectua des opérations de guérilla à Lavaselle, à la suite de quoi l'état-major se déplaça au Bois des Valets. Le 9 septembre 1944, le groupe d'Hubertmont prit contact avec les troupes américaines et leur fournit tous les renseignements nécessaires pour attaquer Bastogne. Dans la nuit du 9 au 10 septembre, il envoya même des patrouilles offensives. Les pelotons 1 et 2 du sous-secteur de Bastogne se rassemblèrent dans le bois, près de Marvie, et effectuèrent une percée jusque dans les jardins. De là, ils appuyèrent les actions de la "28e division US" et entrèrent à Bastogne avec les G.I. Le correspondant du "Signal Corps" GEDICKS photographia leur traversée triomphale rue du Vivier. Les résistants parmi lesquels beaucoup d'anciens combattants du "2e Chasseurs Ardennais", ont revêtu leur uniforme de 1940 pour défiler dans la ville de garnison.

    Photos de la libération de la Belgique (9).

    Photo Criba - Peter Taghon.

    La "3rd Armoured" ne rencontra que des difficultés en progressant vers Verviers. Le plus dur échut une fois de plus au "Combat Command B". Les hommes du général BOUDINOT furent arrêtés à plusieurs reprises par des champs de mines, et une batterie allemande de 88 mm tira sur deux "Sherman". De ce fait, le "Combat Command" ne parvind pas à libérer Verviers le 9 septembre 1944. Cela se passa mieux pour le "Combat Command A" : les tanks du général HICKEY arrivèrent à Verviers vers 20 heures. Mais il faudra attendre le lendemain pour que la ville soit complètement nettoyée. L'équipage de ce "Stuart M5, Crapaurue", semble apprécier l'allégresse générale.

    Photos de la libération de la Belgique (9).

    Dans la matinée du 10 septembre 1944, le commandant de la "28e division US" donna l'ordre au "110th Infantry" de foncer sur Bastogne. Vers 11 heures, l'avant-garde du 2e bataillon était à l'entrée de Marvie, sur la route Bastogne-Wiltz, le 3e bataillon se trouvait déjà à l'ouest de Bastogne. Lorsque le gros de l'unité défila sur la place Saint-Pierre, l'enthousiasme atteignit son paroxysme. Annie LEBRUN est juchée sur une jeep Willys du 2e bataillon. Cette jeune Bastognarde se maria quelques mois plus tard avec un Américain.

    Photos et légendes extraites du journal "Vers l'Avenir" du samedi 10 et dimanche 11 septembre 1994.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « En marge de la libération de l'Entre-Sambre-et-Meuse.Naissance et dissolution du "12e Bataillon de Fusiliers". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :