• On djoû i faît tchôd, li lèddimwin i faît frèd.

    ON DJOÛ I FAÎT TCHÔD, LI LÈDDIMWIN I FAÎT FRÈD.

    Jule èt Djan d'visenut do timps qu'i faît, on djoû faît tchôd à fé fonde lès crètons è l' paîle, li lèddimwin, i faît frèd come di l'iviêr. On n'sét pus comint s' moussî, on n'sét pus comint r'fé lès lêts.

    Mi, ç'n'èst nin malaujîy, di-st-i l'Jule, di l'iviêr come di l'èsté, dji dwâme todi avou deûs couvêrtes ; di l'iviêr : pad'zo, èt di l'èsté, pad'zeû.

    (Humour wallon paru dans le journal "Vers l'Avenir" du samedi 20 mai 2017.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    UN JOUR IL FAIT CHAUD, LE LENDEMAIN IL FAIT FROID.

    Jules et Jean parlent du temps qu'il fait, un jour il fait chaud à faire fondre les lardons dans la poêle, le lendemain, il fait froid comme en hiver. On ne sait plus comment s'habiller, on ne sait plus comment faire les lits.

    Moi, ce n'est pas difficile, dit Jules, hiver comme été, je dors toujours avec deux couvertures ; en hiver, en-dessous et en été, au-dessus.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Sint-Crèpin, li patron dès cwam'jîs.Falaën - Les draisines contre la montre et le froid. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :