• Maredsous - Le frère Stéphane d'OULTREMONT promu diacre.

    Le lundi 25 mars 1996, Mgr LÉONARD se trouvait au monastère de Maredsous pour présider la cérémonie de nomination d'un nouveau diacre, en la personne du jeune frère Stéphane d'OULTREMONT.

    La communauté des pères bénédictins ainsi que plusieurs prêtres du diocèses de Namur, des amis du nouveau diacre, des représentants du séminaire Saint-Paul, de Louvain-la-Neuve s'étaient joints à la cérémonie.

    Après avoir présenté Stéphane d'OULTREMONT à Mgr l'évêque, le père abbé Nicolas DAYEZ a retracé son itinéraire depuis son arrivée au noviciat, à Maredsous, en 1989.

    **********************************************

    Moine et musicien.

    Le frère Stéphane d'OULTREMONT, fervent musicien, a fait ses études à l'IMEP, à Namur. C'est là, qu'il a affiné en profondeur ses talents musicaux, en l’occurrence, ceux d'organiste.

    Sa formation sacerdotale s'est acquise au séminaire Saint-Paul, à Louvain-la-Neuve, en la terminant par les cours de théologie. Il a parachevé un mémoire en parallèle avec la musique, intitulé : "Les hymnes dans la liturgie". 

    Les éloges émis par le père abbé DAYEZ à l'égard du jeune diacre soulignaient ses qualités de générosité, les bonnes intentions prêtées aux autres et ses talents d'animateur mis en pratique à Louvain-la-Neuve où il a créé une chorale. Celle-ci a interprété quelques cantiques "a capella" que Stéphane d'OULTREMONT apprécie plus particulièrement.

    La cérémonie d'ordination.

    La cérémonie s'est déroulée en deux temps avec, en début de l'Eucharistie, la présentation du candidat à l'évêque, ensuite, à l'offertoire, avec l'ordination proprement dite.

    Le candidat allongé, face contre terre devant l'autel, entend la prière des litanies des Saints. Puis, il s'approche de Mgr l’Évêque pour recevoir le livre des Évangiles dont il aura mission d'annoncer la Bonne Nouvelle. Il reçoit aussi une chasuble de diacre, serviteur de l'Eucharistie.

    L'homélie de Mgr LÉONARD.

    Mgr l'Évêque, dans son homélie, a établi le parallélisme existant entre la fête religieuse du jour, l'Annonciation de la naissance du Christ et l'ordination diaconale.

    Marie avait répondu un "oui" catégorique à l'ange venu lui annoncer qu'elle allait être la mère du Christ.

    Et l'Évêque de poursuivre : "Ici, c'est le Seigneur qui invite le frère Stéphane à vivre son ordination  à l'intérieur du "oui marial", consentement au don de Dieu. Après les "oui" de sa profession temporaire puis solennelle de vie religieuse, prononcés dans la communauté monastique, son diaconat est un nouveau oui."

    Après le recueillement... la réception.

    Après une cérémonie empreinte d'un recueillement extrême, la fête s'est prolongée par une réception de la famille et amis du frère Stéphane. Son engagement comme diacre a fait l'objet d'une profusion de congratulations de la part de tous les participants. S'engager dans l'ordination sacerdotale restera, pour lui, une étape marquante de sa vie.

    (D'après un reportage de Paul BOUCHAT paru dans le journal "Vers l'Avenir" du mercredi 27 mars 1996.)

    Maredsous - Le frère Stéphane d'Oultremont promu diacre.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mercredi 27 mars 1996.

    En remettant, au frère Stéphane, le livre des Évangiles, Mgr. LÉONARD le charge d'annoncer la bonne nouvelle.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Li tch'min po div'nu ritche.Djîle à s' camarâde Nès. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :