• Li cwârbau èt li r'naud.

    LI CWÂRBAU ÈT LI R'NAUD.

    Maîsse cwârbau, su on-aube astampé,

    Tèneut dins s' bètch on camambêrt.

    Maîsse èrnaud, avou s' grand nez,

    L'aveut sintu èt r'waîte è l'air :

    "Bondjou bondjou, rwè dès mouchons,

    Qu'i lî dit come ça dins s' djârgon,

    T'a-t-on d'dja dit qu't'èsteus pus bia,

    Qu' l'italyène Lolo Brigida.

    T'as dès djambes come Mistinguèt',

    Et dès massales come Margarèt'.

    Dji vous wadji, qu' vêci dins l' bos,

    Ti tchantes bin mia qu' Mariano".

    Li cwârbau r'mèt drwèt s' cravate,

    I prind s' fromadje avou sès pates,

    Et dit au r'naud qu'èsteut coudu :

    "Dj'a stî è scole, sès' vî, dispûs !".

    L. S.

    (Poésie wallonne parue dans le journal "Vers l'Avenir" du jeudi 11 janvier 1996.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    LE CORBEAU ET LE RENARD.

    Maître corbeau, sur un arbre perché,

    Tenait dans son bec un camembert.

    Maître renard, avec son grand nez,

    L'avait senti et regardait en l'air :

    "Bonjour bonjour, roi des oiseaux,

    Lui dit-il ainsi dans son parler,

    T'a t-on déjà dit que tu étais plus beau,

    Que l'italienne Lollobrigida.

    Tu as des jambes comme Mistinguette,

    Et des joues comme Margaret.

    Je veux parier, qu'ici dans le bois,

    Tu chantes bien mieux que Mariano".

    Le corbeau redresse sa cravate,

    Prend son fromage avec ses pattes,

    Et dit au renard prêt à le recueillir :

    "Je suis allé à l'école, sais-tu, depuis !"

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Entité - Rapport de la commune pour l'année 1995Denée - Décès de Jules de Montpellier d'Annevoie, ancien bourgmestre. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :