• Le roitelet huppé, un oiseau de chez nous.

    En avril 1996, la Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux, a publié dans le journal "Vers l'Avenir", du mardi 2 avril 1996, un intéressant article consacré au roitelet, un des minuscules oiseaux vivant dans nos contrées.

    Nous avons repris textuellement ce document que nous présentons ci-après.

    ****************************************

    Pesant cinq à six grammes, c'est le plus petit oiseau d'Europe. Il est reconnaissable à la teinte gris-olivâtre de son manteau et à la couronne d'un jaune d'or, avivée d'une touche orangée chez les mâles.

    La répartition du roitelet huppé épouse celle des conifères touffus à petites aiguilles. De ce fait, il est répandu sur l'ensemble de la Haute-Belgique mais, ailleurs, son aire de reproduction est plus lacunaire.

    La population belge est évaluée à quelque cent mille couples nicheurs, dont 90% sont concentrés en Haute-Belgique où les densités sont particulièrement élevées dans le Condroz, la Famenne et surtout en Ardenne.

    Comme d'autres espèces étroitement liées aux conifères, le roitelet huppé a profité de l'extension de leurs plantations. L'espèce a également pu  bénéficier d'une moindre fréquence d'hivers rigoureux auxquels elle est très sensible. En effet, le givre est souvent fatal à ces petits oiseaux, les réduisant à la famine. Les longues nuits glacées épuisent rapidement les calories du minuscule organisme.

    Les roitelets nichant en Belgique semblent demeurer sédentaires Par contre, beaucoup d'oiseaux du nord et de l'est de l'Europe passent ou viennent hiverner chez nous, surtout à l'occasion d'invasions de cette espèce venue de Finlande, de Pologne ou du Danemark.

    Le régime alimentaire du roitelet huppé est principalement composé d'insectes de petite taille à n'importe quel stade de développement (œufs, chrysalides et imagos) et de petites araignées qu'il recherche à l'extrémité des rameaux. Pour cela, il lui arrive de papillonner sous les branches comme font les Pouillots.

    Sa ponte a lieu début avril, il dépose ses œufs dans un petit nid sphérique épais et moelleux, construit à bonne hauteur (10 à 20 mètres). Seule la femelle couve.

    CARTE D'IDENTITÉ.

    • Nom latin : Regulus regulus.
    • Famille : Sylvidés.
    • Sous-ordre : Oscines.
    • Taille : 9 cm.
    • Reproduction : 7 à 11 œufs deux fois par an.
    • Couvaison : 14 à 17 jours.
    • Sevrage : 14 à 21 jours.
    • Répartition : presque toute l'Europe.
    • Statut en R.W. : strictement protégé.

    Ce document a été réalisé en 1996 par la Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux, 43, rue de Weeweyde, 1070 Bruxelles et paru dans le journal "Vers l'Avenir" du mardi 2 avril 1996.

    Le roitelet huppé, un oiseau de chez nous.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mardi 2 avril 1996.

    Le roitelet huppé.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Bioul - Honneurs militaires au caporal Eric NOËL mort en Somalie.Li commissaîre di police èl comère. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :