• La Saint Grégoire à Warnant.

     

    Dans les années 1950, le 12 mars, Saint Grégoire était toujours fêté à Warnant alors que dans les localités voisines, cette coutume était tombée en désuétude.

    Ce jour donnait droit à un congé scolaire car Saint Grégoire était considéré comme le patron des petits écoliers et écolières.

    Dès l'aube du 12 mars, garçonnets et fillettes s'en allaient de porte en porte, munis de leur panier pour récolter farine, sucre, beurre, œufs et lait, bref, tout ce qui était nécessaire à la confection des galettes.

    A chaque maison, les enfants chantaient un couplet d'une chanson naïve à la gloire de Saint Grégoire et recevaient en échange de quoi remplir leur panier.

    A la fin de leur tournée, les filles se rendaient chez le boulanger et les garçons chez Madame MOREAU-MATHIEU, la confectionneuse des bonnes galettes. 

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

    « Warnant - Etat Civil 1951.Warnant ... un squelette de Soldat Français. »

  • Commentaires

    1
    La feye
    Samedi 10 Mars à 18:19

    Cette coutume est toujours vivace actuellement. Les enfants des écoles primaires font toujours le tour du village pour récolter les ingrédients ou de l'argent pour faire faire les noeuds de Saint-Grégoire. Chaque enfant qui a participé au tour a droit à une part des noeuds. Chaque nouveau né du village reçoit aussi son premier noeud.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :