• Djîle à s' camarâde Nès.

    DJÎLE À S' CAMARÂDE NÈS.

    - Mi, dijeûve-t-i on djoû, li Djîle à s' camarâde di fabrique Nès', si dji tchaîreûve jamaîs su one bèle-mére qui n'sèreûve nin à gout, dji n'faî ni one ni deûs, djè l' sitron.ne.

    - À la boune eûre, rèspond-i l' Nès'. C'è-st-on'ome come twè qui m'faureûve po mârier m' fèye !

    (Humour wallon paru dans le journal "Vers l'Avenir" du samedi 10 juin 2017.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    GILLES À SON CAMARADE ERNEST.

    - Un jour, Gilles disait à son camarade de fabrique Ernest, moi, si je tombais sur une belle-mère qui ne serait pas à mon goût, je n'hésite pas, je l'étrangle.

    - À la bonne heure, répond Ernest. C'est un homme comme toi qu'il me faudrait pour marier ma fille !

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Maredsous - Le frère Stéphane d'OULTREMONT promu diacre.Bioul - Honneurs militaires au caporal Eric NOËL mort en Somalie. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :