• Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

       Place communale - Entrée du château.

      La Conciergerie du château est achevée et la Tour apparait derrière celle-ci.  Le monument dédié au baron François VAXELAIRE n'a pas encore été érigé.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

     Cette carte postale prêtée par Francis HENKINBRANT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le Château - Façade Ouest vue vers le nord.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le Château- Façade ouest vue vers le sud. 

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

      La Tour du château.

    Cette carte a été adressée en guise de présentation de vœux pour l'an 1910, à un correspondant de Bruges.

    Elle a été postée à "Bruxelles Rue Ducal" le 31 décembre 1909 à 17 heures. Un cachet postal de Bruges porte comme  date d'arrivée le 1 janvier 1910 à 5 heures.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château. 

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le Moulin du Château. 

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château. 

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Cour d'Entrée du Château.

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Josette WILMART de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - La Cour d'Honneur du Château.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château. 

    Cette carte postale prêtée par Josette WILMART de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - La Galerie Italienne du Château.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le Parc du Château vu des Terrasses.

    Cette carte timbrée à 0 fr,05 a été postée le 9 août 1909 à Arlon adressée à une personne de Bruxelles

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château. 

    Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le Château vu de la Pelouse.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le château et les Galeries vus de l'étang.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château. 

    Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits.

    Bioul - Le château - Le Jardin Français.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Françoise BOULANGER de Naninne n'est pas libre de droits.

      Intérieur du château - Le Hall d'entrée. 

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Françoise BOULANGER de Naninne n'est pas libre de droits.

      Intérieur du château - Le salon. 

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le château.

    Cette carte postale prêtée par Françoise BOULANGER de Naninne n'est pas libre de droits.

     Intérieur du château - La salle à manger. 

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    N.B. La mention, "Vallée du Burnot" figurant sur la carte postale précise sa série d'édition.

    Bioul - Panorama du Village vu du Mont. 

       La photo a été prise à partir du jardin de mon grand-père, Léon PIETTE, dont une partie servit ultérieurement à la construction de la maison de mon père, Joseph PIETTE.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

      Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - L'Eglise et le Mur du Vieux Cimetière.

     En analysant cette photo, on remarque à gauche le filet d'eau à la flèche assez importante ainsi que le bord de la route au goudronnage dentellé. La photo a été prise en face de la forge de Joseph GALET, ancien bourgmestre de Bioul

      A droite le mur du vieux cimetière, pourtant bien soutenu par des contreforts, s'est pourtant écroulé il y a quelques années laissant apparaître des tombes éventrées. Aujourdhui, un parking est établi à cet emplacement. Au fond de l'image, on distingue le pignon du café Maurice LIBOIS.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

       Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - L'Eglise et une Tour du Château.

     En partant de la Place Communale pour se diriger vers l'église, la route longe les murs extérieurs du château VAXELAIRE. On remarque en retrait du parvis de l'église un urinoir public, le seul que nous ayons connu à Bioul. Il ne servait pas seulement aux fidèles paroissiens de sexe masculin, mais tout autant aux clients des cafés avoisinants. Tout récemment, ce paravent métallique a été enlevé. Quid des habituels utilisateurs de l'urinoir!!!

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Façade de l'église.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Francis HENKINBRANT de Bioul n'est pas libre de droits)..

    Bioul - Intérieur de l'église.

       De part et d'autre de la nef centrale, on remarque que le style et les modèles de chaises sont disparates, ce sont les prie-dieux privés dont les emplacements faisaient l'objet chaque année  d'une criée (li passée aux tchèyères) qui avait lieu à la Toussaint. Il s'agissait donc d'une location à l'année. Dans le fond de l'église, d'autres chaises dites "de fabrique", étaient payantes à chaque office, la récolte de l'argent était assurée par le bedeau dès que le sermon se terminait.

       Tout en haut des trois nefs se trouvaient les bancs réservés aux enfants, à gauche, pour les filles et à droite pour les garçons. Leur usage était obligatoire et la surveillance était confiée aux religieuses et aux instituteurs.

       Le prêtre officiait en haut de l'estrade de l'autel, dos tourné à l'assistance. Le "banc de communion" situé en avant de l'espace réservé aux enfants possédait un genre de portail qui était déployé pour la distribution de la communion aux fidèles

       Le retable garnissant le chœur est enrichi d'une reproduction de la "Descente de Croix" de Rubens. Durant plusieurs années, avec le rafraîchissement général des murs intérieurs de l'église, une toile blanche voila cette œuvre, on ne sait pas trop pourquoi.

       A droite, la chaire de vérité sculptée est remarquable pour une église de village.

       Ce sanctuaire est pour nous un lieu qui nous émeut toujours, nous y avons été baptisés et mariés, nos aïeux y sont passés pour leur ultime voyage en ce monde.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Chœur de l'église.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

       Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Place Communale - vue vers l'Eglise.

     La Place Communale de Bioul à bien changé depuis que cette photo a été prise.

    On voit à gauche, l'entrée du château VAXELAIRE ombragée par une drève de Tilleul, à droite, le porche qui donne accès à la cour de la salle "Morétus", précèdant le long bâtiment qui était jadis la gendarmerie.  Au loin, se confondant avec la tour de l'église, le bâtiment carré, est le magasin HENKINBRANT aujourd'hui agrandi et modernisé.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

       Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

     La Place Communale côté nord.

    Le cachet de la poste d'Yvoir figurant au dos de la carte, est du 21-8-1906.

      A droite de la photo, à l'emplacement du vieux mur, sera construite dans les années 1950, la maison du garde du château (la conciergerie) avec, au fond, la maison TREMOUROUX que nous avons connu comme étant une quincaillerie.

     Dans l'angle formé par les deux petites maisons sera bâti le magasin "L'ELAN" tenu par Monsieur PIRE.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

      Place Communale - Construction de la conciergerie.

    Sur cette photo, la construction de la conciergerie du château a débuté; A  remarquer que la Tour de pierres n'existe pas encore. A gauche, dans l'angle formé par les deux maisons blanches, a débuté aussi la construction de ce qui sera plus tard l'épicerie "L'Elan" de Joseph PIRE.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    La Conciergerie et la Tour du château telles qu'elles nous apparaissent aujourd'hui.

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    La Grand'Place. 

    Cette photo montre à droite, les nouvelles dépendances du château, dans le fond la quincaillerie TREMOUROUX et à gauche, la boucherie GILON et toujours pas de monument VAXELAIRE.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - La Place Communale vers 1900.

       La carte postale porte au dos le cachet de la poste de Namur en date du 7-1-1915, elle a été adressée à un correspondant habitant en Allemagne et écrite en allemand. Il s'agit sans doute d'un soldat allemand.

     La première maison à gauche, est le Café Arthur LIBOIS, suivie de la boulangerie HOTTELET exploitée plus tard par Robert EVRARD (à remarquer l'auvent en surplomb du trottoir par lequel les sacs de denrée étaient hissés dans le grenier).

    Les deux premières maisons à droite était le presbytère à la fin du 17e siècle, nous l'avons connue comme étant la maison de la famille GERARD, exploitants de sablières à Bioul. L'ensemble des bâtiments suivants constituait naguère une exploitation agricole; Arsène GEORGES y a établi son commerce de charbon.

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
     Bioul - Le village.

      Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Monument François VAXELAIRE.

    Cette carte postale a été envoyée de Bioul, cachet postal du 27 mai 1931, par Yvonne LAMBERT, l'ancienne perceptrice du bureau de poste de Bioul, à son frère, Omer LAMBERT se trouvant à Anvers.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Centre du Village.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - "Café du Tram" Route du "Pairoir" 

      Le "Café du Tram" ainsi appelé alors que le tram ne passe pas à cet endroit, est devenu jusqu'au début de la guerre, la quincaillerie SACRE-BODART, les parents d'Hélène. En face, dans le long bâtiment, la Poste y a aménagé son bureau local.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

       Bioul - La poste.

     Le bureau de poste précédait le "Vivîé Nicola" et le cimetière ; à droite le mur du parc du château longe la route vers Besinnes. Un sentier partant du pignon de la poste, menait vers Frisles en enjambant par une passerelle, la tranchée du tram.

         °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Entrée ouest du village et la villa Gaston THIRAN.  

    La première maison à droite dénommée jadis "Villa de Gaston THIRAN" deviendra plus tard le domicile du Dr Georges LAMBERT.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Aux Abords de la Gare du Tram.

      A gauche la maison de Léon DANNEVOYE devenue aujourd'hui celle de Christian CHAUVIER, suivie de l'ancien domicile de l'instituteur Marcel PINON. Le bâtiment blanc suivant était le domicile de Léon FIVET derrière lequel débouchait le tram en sortant d'une tranchée. En face, de l'autre côté de la route, se situait la gare du vicinal. 

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

       Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE  de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - La gare du Tram Vicinal.

    A l'endroit où la voie du tram traversait la grand'route, en face de chez Léon FIVET, était considéré par la S.N.C.V (Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux comme étant la "Gare de Bioul". Jusqu'à plusieurs années après la guerre, le tram à vapeur assurait la traction entre Lesve et Warnant tout en déservant carrières et sablières depuis Besinnes. A l'extrême droite de la photo, en face des voitures pour voyageurs, débutait un réseau de voies de garage.

    La grange dont on voit le portail, servait au dépôt des marchandises destinées au village mais aussi d'abri pour les voyageurs. La maison blanche était jadis un hôtel.

       °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village. 

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE  de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Monument aux Morts avec Canons. 

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE  de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Monument aux Morts avec Canons.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

      Bioul - Le Monument aux Morts avec Canons.

    Les canons disposés de part et d'autre du monument datent de la guerre 1914 - 1918. En mai 1945, les soldats allemands ont volé ces deux canons.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village. 

     Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Monument aux Morts avec Canons.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village. 

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Grand-route de Fraire.

     Ce chantier se situe en face de la rue de Salet. La première maison à gauche a été habitée par les "Sœurs de Charité".

    Au fond de limage, la maison blanche était la gare du tram vicinal.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - L'Hôtel LANDENNE - NOEL.

     L'Hôtel "LANDENNE-NOEL" est devenu une importante maison de commerce du temps d'Auguste WILMART. Elle  comprenait un café, une salle de cinéma et la seule station d'essence de Bioul. Après la guerre, est venue s'ajouter une horlogerie-bijouterie gérée par le fils Henri.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Les Ecoles.

    Voilà l'aspect de jadis des abords des écoles avec à droite, la future pharmacie de M. Louis NYSTEN et, à gauche, la maison en pierres d'Alphonse SACRE et Amandine POCHET, alias "Li Tchondrônî" . La quincaillerie a été reprise plus tard, après la guerre 40-45 par Stéphany SACRE et Laure BODART, les parents d'Hélène.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Francis HENKINBRANT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Les Ecoles Communales et la Statue du Roi Albert 1er. 

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Marcq DUCULOT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Le quartier Saint-Roch et sa chapelle.

    La Chapelle Saint-Roch qui se situe à l'angle inférieur gauche de la photo, a donné son nom au quartier qui l'entoure.

    Au temps de notre enfance, ce quartier nous servait de cadre de jeux. La maison blanche au fond de l'image a été la boucherie de Cyrille CHAUVIER, le père de Christian.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

      Le carrefour Saint-Roch.

    La pompe à eau est visible au pignon de la petite remise, la femme portant un seau en revient.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Rue de Salet "Au Rotches".  

      En détaillant cette photo de la route de Salet, on voit à droite la "Chapelle Notre-Dame de Lourdes" située à l'angle de la rue allant au "Wez du Mont", puis la maison de la famille CROUQUET (anciennement BUCHET). La cabine électrique n'existait pas encore. Au fond de l'image, la ferme DONEUX et en avant plan à gauche la maison de Joseph GAILLARD occupée  anciennement par le moulin à denrée de Joseph GOBLET.

      Revenons au lien qui unit les trois images... l'eau.

    Bernard BENOIT dit avoir entendu raconter que les deux personnes traînant une charrette munie d'un tonnelet avait été surprises par le photographe alors qu'elle revennaient de la pompe devant la chapelle Saint-Roch, leur récipient bien rempli d'eau. En réalité, elles se sont servies de deux charettes mais, arrivées au pied de la côte, du "thiène dès Rotches", l'une d'elle a abandonné sa charrette au bord de la route pour aider l'autre dans la montée.

    Ces deux personnes seraient Alphonse DEJIMBE et sa femme, Odile MACAUX.

      A remarquer le tas de fagots à côté de la chapelle "Notre Dame de Lourdes".

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Entrée est du village et le café Jules LIBOIS.

      La carte porte au verso, le cachet postal de Namur du 8-9-1916.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - L'ancienne brasserie LEBRUN - KINET. 

    Cette vue de la brasserie LEBRUN-KINET a été prise à partir du parvis de l'église. Le bâtiment blanc est devenu plus tard le café de "Badjou".

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - La Brasserie Lebrun-Quinet.

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Route de Rouillon (pont d' l'Abyie).

     (La carte porte au dos, le cachet de la poste de Bioul daté du 12-9-1909.)

     La photo a été prise à hauteur du petit pavillon du parc Vaxelaire. On ne voit par encore le "Pont de l'Abyie"

    A droite, apparaîssent les maison du "P'tit l'Agauche" mais pas celle de la blanchisserie THOME.

    Cette photo daterait de la fin des années 1890.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Route de Rouillon (pont d' l'Abyie). 

    Cette deuxième photo a été prise au même endroit mais à une époque antérieur à la première, à en juger par la végétation moins développée.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Francis HENKINBRANT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Les Tilleuls de Saint-Joseph. 

    L e sommet de la côte de Rouillon se trouve au lieu-dit  "A Saint-Joseph", c'est l'entrée du village de Bioul en venant de Annevoie. A cet endroit croissent deux tilleuls certainement centenaires.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Francis HENKINBRANT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - La Chapelle Saint-Gui au Doumont.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Bernard BENOIT de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Un attelage dans le village.

      Roger PIETTE, mon frère cadet, a identifié l'endroit où cette photo-carte postale a été prise. Il s'agit de l'entrée de la rue du "Wez-du-Mont. On remarque, à gauche, l'ancien four à pains de la maison de Clément BUCHET (puis Crouquet). A droite, le talus en contre-bas de notre propre jardin et dans le fond, la maison de "Côcô" ( Joseph Remée), le toréfacteur et broyeur de chicorée devenue par la suite la propriété de Marcel REYSER ainsi que la maison des "Djènète" (Arthur et Fernand ADNET).

      J'ajouterai que, tenant compte d'une entame de terrassement visible au pied du talus, du tas de pierres à gauche de la route ainsi que du tombereau chargé de matérieux, on peut situer la prise de vue à 1932, date du début de la construction de notre maison par notre père maçon de métier.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par André GREGOIRE de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - la Carrière de la Noire Terre ("nwâre tère" ) - Chantier supérieur. 

      Les énormes blocs de marbre une fois remontés en surface étaient toilettés par les tailleurs de pierre avant leur expédition vers des pays parfois très lointains.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Bioul - Le village.

    Cette carte postale prêtée par Josette WILMART de Bioul n'est pas libre de droits).

    Bioul - Le Château de Neffe.

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique