• Maurice BOULANGER et Claire PAULET sont tous deux originaires de Bioul et ont exploité une ferme à Bioul.

    Lui est né à Bioul, le 19 septembre 1907, elle est aussi née à Bioul, le 2 novembre 1919, ils se sont unis le 27 février 1946. De leur mariage sont nés deux fils, une petite-fille et quatre petits-fils.

    Un des fils est agriculteur à la ferme d'Elvaux  de Lesve, c'est là qu'eut lieu la fête du jubilé.

    Lors de la déclaration de la guerre, Maurice a rejoint son unité de réserve pour accomplir son devoir patriotique. Il a été fait prisonnier et transféré en Allemagne jusqu'à la fin des hostilités.

    Bioul - Noces d'or des époux Maurice BOULANGER et Claire PAULET.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 18 mars 1996.

    Les familles BOULANGER et PAULET.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • À l'occasion du 150e anniversaire de l'église paroissiale Saint-Barthélemy de Bioul, une exposition a été organisée, en octobre 1995, dans le bâtiment du culte. Cet évènement s'intitule "Nos églises hier et aujourd'hui...du 16e siècle à ce jour". De même, il fut présenté un ouvrage écrit et publié par André KINIF comprenant quelque 200 pages retraçant les différentes évolutions de la construction de l'édifice.

    C'est ainsi que l'on apprend que pas moins de neuf confréries ont existé en la paroisse de Bioul, avant 1900 :

    • Confrérie du Sacré-Cœur.
    • Association de Saint-François-Xavier.
    • Association du Tiers Ordre de Saint-François d'Assise
    • Association de la Sainte Famille de Nazareth.
    • Congrégation de la Sainte Vierge.
    • Fondation du Très Saint-Sacrement.
    • Confrérie de Marie Immaculée de Notre-Dame de Lourdes.
    • Association de Saint-André.
    • Conférence de Saint-Vincent de Paul.

    L'auteur a aussi dressé la liste des curés à partir de 1487, avec Sire Guillaume d'Arbre jusque l'abbé DUSART en 1995. Depuis le début du siècle, six prêtres et trois vicaires ont exercé leur sacerdoce à la paroisse de Bioul, et de citer :

    • abbé DELVAUX, jusqu'en 1907.
    • abbé HENROT, de 1907 à 1936.
    • abbé FOURNEAU, de 1936 à 1947.
    • abbé MABILLE, de 1947 à 1952.
    • abbé DELMOTTE, de 1952 à 1989.
    • abbé DUSSART, ensuite.

    Trois vicaires ont servi le dimanche.

    • abbé Edgard SOTTIAUX, vicaire originaire de Salet, professeur de théologie au petit séminaire de Floreffe.
    • abbé Jean LOMBET, professeur au petit séminaire de Floreffe.
    • abbé Arthur LÉONARD, originaire de Bioul, professeur au petit séminaire de Floreffe.

    André KINIF reprend dans son livre, la liste des évêques de Namur et les visites qu'ils ont effectuées pour des missions diverses, entre-autres, pour les cérémonies de confirmations des enfants. De plus, il signale que plusieurs prêtres ont dit leur première messe en l'église de Bioul, les R.P. COLLARD, capucin, en 1928 ; CLOT, en 1960 ; Arthur LÉONARD, en 1972 et le R.P. LORENT, de Maredsous, en 1991. Deux diacres permanents y ont aussi été ordonnés, Pol LÉONARD et Éric VERMEER. la dernière mission a été prêchée dans la paroisse en 1966.

    L’auteur du livre, après avoir consacré un long chapitre à l'histoire chronologique de la paroisse depuis les débuts de l'évangélisation à nos jours, explique en détails la construction de l'église en 1845 dans le style gothique d'une grande pureté.

    Dès le 20e siècle, on assiste à un nouvel agrandissement de l'édifice et à l'élaboration d'un règlement régissant la location des chaises dites, de fabrique.

    Quatre chapelles souvenirs ont été érigées sur le territoire de la paroisse, dont deux dédiées à Notre-Dame de Lourdes, une à Saint Guy et une autre à Saint-Joseph.

    On pouvait aussi consulter dans ce livre, la liste des propriétés de la paroisse, des monuments funéraires et des statues polychromes. Il y est aussi question de la présence des religieuses au sein de la paroisse.

    Une multitude d'objets étaient à découvrir dans l'exposition :

    • dessins exécutés par les élèves des classes de 3e et 4e primaire.
    • la peinture du maître-autel retrouvée depuis peu qui représente une descente de croix, œuvre de 1710 due à M. RIDEAU, de Floreffe.
    • une bannière peinte recto-verso, datant de 1626.
    • divers objets sacerdotaux dont les plus anciens sont des 17e et 18e siècles.
    • des calices, ciboires et ostensoir du 18e siècle.
    • des vieux manuscrits rédigés en à partir de 1587.
    • des fonts baptismaux dont une partie remonte au 13e siècle.
    • d'anciens livres, canons de l'autel.

    Ainsi, en quelques jours, la paroisse Saint-Barthélemy de Bioul, au travers cette abondante exposition, a revécu 150 années de son histoire et celle de son église.

    (D'après des textes de Freddy GILLAIN parus dans les journaux "Vers l'Avenir" du mardi 17 octobre 1995 et du mercredi 1er et jeudi 2 novembre 1995.)

    * * * * * * * 

    Les deux photos ci-après sont extraites du journal "Vers l'Avenir" du mercredi 1er et jeudi 2 novembre 1995.

    Bioul - L'église paroissiale Saint-Barthélemy a 150 ans.

    Descente de croix, œuvre de 1710 due à M. RIDEAU, de Floreffe.

    Bioul - L'église paroissiale Saint-Barthélemy a 150 ans.

    Bannière peinte recto-verso, datant de 1626.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Il était de coutume d'organiser le goûter des 3 x 20 par sections. Le collège échevinal a suggéré d'élargir cette fête à toutes les sections de l'entité rassemblées, ceci pour permettre de faire la connaissance de tout un chacun.

    C'est ainsi que la salle de Chérimont de Bioul était comble lors du goûter des 3 x 20 de 1995, financé par le bénéfice du bal du bourgmestre, et offert aux 230 participants.

    Ce sont les épouses des mandataires communaux qui se sont dévouées pour servir tarte et café aux invités.

    (Les trois photos ci-après sont extraites du journal "Vers l'Avenir" du mercredi 29 novembre 1995).

    Biou- Premier goûter des 3 x 20 de toute l'entité d'Anhée.

    Ils étaient trop nombreux pour figurer tous sur la photo.

    Biou- Premier goûter des 3 x 20 de toute l'entité d'Anhée.

    Rarement, la salle de Chérimont n'a été aussi remplie.

    Biou- Premier goûter des 3 x 20 de toute l'entité d'Anhée.

    Les épouses des mandataires communaux se sont affairées au service de leurs aînés invités.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Le dimanche 19 novembre, l'harmonie "Union Saint-Barthélemy" a fêté, pour la deuxième fois, sa sainte patronne Cécile.

    La journée a débuté par la messe dominicale célébrée par le curé DUSSART qu'accompagnait à l'autel, le diacre Pol LÉONARD. La chorale paroissiale a prêté sa collaboration à l'office religieux.

    Les deux phalanges musicales se sont ensuite retrouvées en la salle de Chérimont pour partager le repas de la fête de Sainte Cécile, laquelle était rehaussée de la présence de Mme la baronne Raymond VAXELAIRE présidente de l'harmonie Saint-Barthélemy.

    L'harmonie biouloise, animée par un comité dynamique, s'est produite, en 1995, dans diverses activités culturelles, folkloriques, patriotiques et amicales.

    A sa tête on trouve M. SOLBREUX, chef d'orchestre et son adjoint, M. COUGNIAUX.

    Selon le degré d'expérience acquis par la vingtaine de musiciens et leur âge, ceux-ci sont pris en charge par M. Fernand CHANTEUR et Mme Anne-Catherine DIES.

    Trois musiciens compétents, MM. Raymond ROBIN, Fernand AIGUILLE et Jean MIGNON assument la responsabilité des répétions.

    Un pressant appel à rejoindre l'harmonie est lancé, soit comme musiciens avertis ou comme élèves.

    Bioul - La Sainte-Cécile 1995 à l'Union Saint-Barthélemy.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mardi 21 novembre 1995.

    Chorale paroissiale et Union Saint-Barthélemy en parfaite harmonie.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Le 20 octobre 1945, à Montignies-sur-Sambre, Raymond PUYENBROECK et Claire PAQUET unissaient leur destinée pour la vie. Cinquante ans plus tard, ils fêtaient à ce jour heureux à Bioul, en présence de leur famille et des autorités communales conduites par le bourgmestre d'Anhée, Luc PIETTE.

    Après une carrière de 38 ans comme dessinateur industriel au ACEC de Charleroi, Raymond et son épouse, Claire PAQUET ont trouvé notre village si calme et accueillant, qu'ils sont venus s'y installé, il y a de cela un quart de siècle, pour profiter d'une paisible retraite.

    Raymond est né le 14 septembre 1921 et Claire, le 11 avril 1923, à Charleroi.

    Bioul - Noces d'or des époux Raymond PUYENBROECK et Claire PAQUET.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du vendredi 27 octobre 1995.

    Les jubilaires, Claire PAQUET (blouse blanche) et Raymond PUYENBROECK (extrême droite).

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique