• Aurmonak... di novimbe - Almanach... de novembre.

    AURMONAK... DI NOVIMBE - ALMANACH... DE NOVEMBRE.

    Li prumî :

    Come c'èst l' fièsse di tos lès sints, on dit qu'l'èfant qui vint au monde li prumî d'novimbe pout ièsse sûr di passer one vikérîye sins grandès rûses pace qui tos lès sints do calendrier sèront sès sints patrons. 

    Comme c'est la fête de tous les saints, on dit que l'enfant qui vient au monde le premier novembre peut être certain de passer une vie sans grandes difficultés parce que tous les saints du calendrier seront ses saints patrons. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Avou l'Tossint, li taurdu èsté nos arive.

    - Avec la Toussaint, l'été tardif vient.

    Li 2 :

    Li djoû dès âmes, i n'vos faut nin manquer d'aler à "l'passéye do djoû dès mwârts" dins lplaîjant p'tit viladje d'An.nevôye. Lès djins do viladje vègnenut à mèsse avou dès prodwîts di leû corti : canadas, lègumes di totes lès sôrtes, dès frûts ou co dès ous, dès pouyes, dès djon.es cokias...

    Tot ça èst lèyî su lès grès divant l'èglîje èt après mèsse, c'èst l'èch'vin d'Anyéye nosse soçon l'Jules Dumont qui faît one passéye è walon. Lès bènèfices sièv'nut à fé dîre dès mèsses po lès mwârts. Ni manquoz nin d'aler bwâre on bon pèkèt èmon Mirèye.

    Le jour des Trépassés, il ne faut pas manquer d'aller à "la vente publique du jour des morts" dans le plaisant petit village d'Annevoie. Les gens du village viennent à la messe avec des produits de leur jardin : pommes de terre, légumes de toutes sortes, des fruits ou encore des œufs, des poules, des jeunes coqs...

    Tout cela est laissé sur les marches de l'église et après la messe, c'est l'échevin d'Anhée, notre ami Jules Dumont, qui fait une vente publique en wallon. Les bénéfices servent à célébrer des messes pour les morts. Ne manquez pas d'aller boire un bon péket chez Mireille. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Li djoû dès âmes vout bin trwès gotes di pleuve.

    - Le jour des Trépassés veut bien trois gouttes de pluie.

    LI 3 : Sint-Ubert - Saint Hubert.

    Li patron dès tchèsseus èt l'apôte dès Ardènes.

    Le patron des chasseurs et l'apôtre de l'Ardenne. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - A l'Sint-Ubert, lès sauvadjès auwes courenut èvôye divant l'iviêr.

    - À la Saint-Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver.

    Li 4 : Sint-Châle - Saint-Charles.

    - A l'Sint-Châle, li djaléye cause.

    - À la Saint-Charles, la gelée parle.

    Li 5 : Sinte-Silvîye - Sainte-Sylvie.

    - Quand i nîve à l'Sinte-Silvîye, ça faît rîre li djardinî.

    - Quand il neige à la Sainte-Sylvie, ça fait rire le jardinier.

    Li 6 : Sinte-Bertîye - Sainte-Bertille.

    - Au mwès d'novimbe, on c'mince à fé do feu è s'tchambe.

    - En novembre, on commence à faire du feu dans sa chambre.

    Li 7 : Sinte-Carine - Sainte-Carine.

    - A l'Sinte-Carine, l'iviêr faît si tch'min.

    - À la Sainte-Carine, l'hiver s'achemine.

    Li 8 : Sint-Geoffroy - Saint-Geoffroy.

    - Li timps couvièt do djoû dè L'Sint-Geoffroy, amwin.ne sovint 3 djoûs d'frèd.

    - Le temps couvert à la Saint-Geoffroy, amène souvent 3 jours de froid.

    Li 9 : Sint-Tiodôre - Saint Théodore.

    - Li djaléye do c'mincemint d'novimbe, câsse lès rins à l'èdaumé iviêr.

    - La gelée du début de novembre, casse les reins à l'hiver commencé.

    Li 10 : Sint-Lèyon - Saint-Léon.

    - A l'Sint-Lèyon, li djaléye di saîson èst tosi fidèle à l'usance.

    - À la Saint-Léon, la gelée de saison est toujours fidèle à la tradition.

    Li 11 : Sint-Maurtin - Saint-Martin.

    On fièstéyerè l'aniversaire di l'ârmistice di 1918.

    On fêtera l'anniversaire de l'armistice de 1918. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Si l' brouliârd èst là po l'Sint-Maurtin, c'èst l'anonce d'on doûs iviêr.

    - Si le brouillard est présent à la Saint-Martin, c'est l'annonce d'un hiver doux.

    Li 12 : Sint-Cristian - Saint-Christian.

    - Novimbe, c'è-st-on mwès mwârt, adon i s' faut s'moussî tchôd'mint.

    - Novembre est un mois mort, alors il faut se vêtir chaudement.

    Li 13 : Sint-Brice - Saint-Brice.

    - Si è novimbe, li pleuve néye li têre, ça sèrè do bin po tot l'iviêr.

    - Si en novembre, la pluie noie la terre, ce sera du bien pour tout l'hiver.

    Li 14 : Sinte-Sidoine - Sainte Sidoine.

    - A paurti do 14 di novimbe, c'èst l' misère dins lès garines.

    - Dès le 14 novembre, c'est la misère dans les garennes.

    Li 15 : Sint-Albert - Saint-Albert.

    - C'è-st-au 15 di novimbe, qu'on vwèt tchaîr li prumère nîve.

    - C'est au 15 de novembre, qu'on voit tomber la première neige.

    Li 16 : Sinte-Marguèrite - Sainte-Marguerite.

    - Au mwès d'novimbe, pa tos lès timps, li feu dins li tch'minéye èst l'binv'nu.

    - Au mois de novembre, par tous les temps, le feu dans la cheminée est le bienvenu.

    Li 17 : Sinte-Elisabète - Sainte-Élisabeth.

    - A l' Sinte-Elisabète, tot ç' qui pwate dè l' foûrûre n'èst nin bièsse.

    - À la Sainte-Élisabeth, tout ce qui porte de la fourrure n'est point bête.

    Li 18 : Sinte-Aude - Sainte-Aude.

    - D'abitude, li djoûrnéye dè l'Sinte-Aude n'èst nin tchôde.

    - Généralement, la journée de la Sainte-Aude n'est pas chaude.

    Li 19 : Sint-Tangui - Saint-Tanguy.

    - A l'Sint-Tangui, li timps èst todi gris.

    - À la Saint-Tanguy, le temps est toujours gris.

    Li 20 : Sint-Edmond - Saint-Edmond.

    - A l'Sint-Edmond, li timps n'èst jamais bon.

    - À la Saint-Edmond, le temps n'est jamais bon.

    Li 21 : Sint-Félix - Saint-Félix.

    - Sint-Félix amwin.ne todi l'frèd.

    - Saint-Félix amène toujours le froid.

    Li 22 : Sinte-Cicile - Sainte Cécile.

    - Planté à l'Sinte-Cicile, chake pwès è faît mile.

    - Planté à la Sainte-Cécile, chaque pois en fait mille.

    Li 23 : Sint-Clément - Saint-Clément.

    - Quand l'ivièr vint doucètemint, il èst là po l'Sint-Clément.

    - Quand l'hiver vient doucement, il est là pour la Saint-Clément.

    Li 24 : Sinte-Flore - Sainte-Flore.

    - A l'Sinte-Flore, gn-a pus rin qui florirè.

    - À la Sainte-Flore, plus rien ne fleurira.

    Li 25 : Sinte-Cat'rine - Sainte-Catherine.

    - Quand Sinte-Cat'rine fait s' mawe au ciél, i faut bèrdachî longtimps dins l' bèrdouye.

    - Quand Sainte-Catherine, au ciel, fait la moue, il faut patauger longtemps dans la boue.

    Li 26 : Sinte-Delfine - Sainte-Delphine.

    - A l'Sinte-Delfine, il èst timps di mète si mantia à pèlèrine.

    - À la Sainte-Delphine, il est temps de mettre son manteau à pèlerine.

    Li 27 : Sint-Séverin - Saint-Séverin.

    - A l'Sint-Séverin, on tchaufe sès rins.

    - À la Saint-Séverin, on se chauffe les reins.

    Li 28 : Sint-Sostène - Saint-Sosthène.

    On mousse dins lès "Avents".

    On entre dans les Avents. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - One pleuve d'oradje do timps dès Avents, rastaudje l'iviêr.

    - Une pluie d'orage pendant les Avents retarde l'hiver.

    Li 29 : Sint-Saturnin - Saint-Saturnin.

    - Li nîve dè l'Sint-Saturnin, c'èst d'l'êwe po l' molin.

    - La neige de la Saint-Saturnin, c'est de l'eau pour le moulin.

    Li 30 : Sint-André - Saint-André.

    - Quand l'iviêr n'èst nin prèssé, il arive à l'Sint-André.

    - Quand l'hiver n'est pas pressé, il arrive à la Saint-André.

    Pa Châle MASSAUX.

    (Extrait de la revue "Li Chwès" parue en novembre 2014.)

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    « Falaën - Les draisines contre la montre et le froid.Novembre - Dictons de chez nous - Spots d'èmon nos ôtes. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :