• LI MWÈS D'NOVIMBE.

    C'èst l'avant-dérin dès doze mwès d' l'anéye èt dispeûy todi, il a one mwaîje rèputacion èt on l' lome li "mwaîs vèyu voltî".

    Come d'èfèt, i nos amwin.ne do mwaîs timps avou do vint, dè l' pleuve, do brouliârd èt lès prumîs frèds. Li vint mètrè lès aubes mièrnus, li bia rossia tapis di mwatès fouyes va pouri avou lès pleuves. I nos va falu r'sôrti  lès tchôds tèchus, èchêrpes èt bonèts...

    Avou l' eûre qu'on nos a candjî, lès djoûrnéyes vont nos choner fwârt pèneûses èt bin coûtes : li prumère dur'rè noûf eûres èt quarante-chîs munutes, èt l' dérène yût eûres èt trinte-deûs munutes !

    Tot-au d' dilong do mwès, nos vôrans ariver au pus rade au coron po r'trover décimbe avou sès fièsses èt sès lumiéres...

     Pa Châle MASSAUX.

    (Extrait de la revue "Li Chwès"  parue en novembre 2013.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    LE MOIS DE NOVEMBRE.

    C'est l'avant-dernier des douze mois de l'année et depuis toujours, il a une mauvaise réputation et on l'appelle volontiers le "mal vu".

    En effet, il nous amène du mauvais temps avec du vent, de la pluie, du brouillard et les premiers froids. Le vent va mettre les arbres à nus, le beau tapis roux des feuilles mortes va pourrir avec les pluies. Il va nous falloir sortir les chauds tricots, écharpes et bonnets...

    Avec l'heure que l'on a changée, les journées vont nous sembler fort tristes et bien courtes : la première durera neuf heures et quarante-six minutes, et la dernière huit heures et trente-deux minutes !

    Tout au long du mois, nous voudrons arriver au plus vite à la fin pour retrouver décembre avec ses fêtes et ses lumières...

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • NOVEMBRE - DICTONS DE CHEZ NOUS - SPOTS D'ÈMON NOS ÔTES.

    - Quand novembre sourit,

    On dit que la pluie

    S'agite et fait des bonds

    Sur les toits des maisons.

    - Quand novimbe sorît,

    On dit qui l' pleuve

    Si cotape èt faît des opes

    Su lès twèts dès maujones.

     

    - À la Toussaint, le froid revient

    Et met l'hiver en train.

    - A l'Tossint, li frèd rivint

    Et mèt l'iviêr en trin.

     

    - Quand en novembre il a tonné,

    L'hiver est avorté.

    - Quand è novimbe il a toné,

    L'iviêr a avôrté.

     

    - Si l'hiver va droit son chemin,

    Il arrive à la Saint-Martin.

    Si l'hiver va tout doucement,

    Il vient à la Saint-Clément.

    - Si l'iviêr va drwèt su s' vôye,

    Il arive à l'Sint-Maurtin.

    Si l'iviêr va tot doûcemint,

    Il arive à l'Sint-Clément.

     

    - Sainte-Catherine, toutes les filles veulent la fêter,

    Mais aucune ne veut la coiffer.

    - Sinte-Cat'rine, totes lès bauchèles vol'nut l'fièster,

    Maîs nin one ni vout l'cwèfer.

     

    - Neige de Saint-André

    Peut cent jours durer.

    - Nîve dè l'Sint-André

    Pout cint djoûs durer.

    (Extrait de la revue "Li Chwès" parue en novembre 2013.)

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • AURMONAK... DI NOVIMBE - ALMANACH... DE NOVEMBRE.

    Li prumî :

    Come c'èst l' fièsse di tos lès sints, on dit qu'l'èfant qui vint au monde li prumî d'novimbe pout ièsse sûr di passer one vikérîye sins grandès rûses pace qui tos lès sints do calendrier sèront sès sints patrons. 

    Comme c'est la fête de tous les saints, on dit que l'enfant qui vient au monde le premier novembre peut être certain de passer une vie sans grandes difficultés parce que tous les saints du calendrier seront ses saints patrons. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Avou l'Tossint, li taurdu èsté nos arive.

    - Avec la Toussaint, l'été tardif vient.

    Li 2 :

    Li djoû dès âmes, i n'vos faut nin manquer d'aler à "l'passéye do djoû dès mwârts" dins lplaîjant p'tit viladje d'An.nevôye. Lès djins do viladje vègnenut à mèsse avou dès prodwîts di leû corti : canadas, lègumes di totes lès sôrtes, dès frûts ou co dès ous, dès pouyes, dès djon.es cokias...

    Tot ça èst lèyî su lès grès divant l'èglîje èt après mèsse, c'èst l'èch'vin d'Anyéye nosse soçon l'Jules Dumont qui faît one passéye è walon. Lès bènèfices sièv'nut à fé dîre dès mèsses po lès mwârts. Ni manquoz nin d'aler bwâre on bon pèkèt èmon Mirèye.

    Le jour des Trépassés, il ne faut pas manquer d'aller à "la vente publique du jour des morts" dans le plaisant petit village d'Annevoie. Les gens du village viennent à la messe avec des produits de leur jardin : pommes de terre, légumes de toutes sortes, des fruits ou encore des œufs, des poules, des jeunes coqs...

    Tout cela est laissé sur les marches de l'église et après la messe, c'est l'échevin d'Anhée, notre ami Jules Dumont, qui fait une vente publique en wallon. Les bénéfices servent à célébrer des messes pour les morts. Ne manquez pas d'aller boire un bon péket chez Mireille. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Li djoû dès âmes vout bin trwès gotes di pleuve.

    - Le jour des Trépassés veut bien trois gouttes de pluie.

    LI 3 : Sint-Ubert - Saint Hubert.

    Li patron dès tchèsseus èt l'apôte dès Ardènes.

    Le patron des chasseurs et l'apôtre de l'Ardenne. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - A l'Sint-Ubert, lès sauvadjès auwes courenut èvôye divant l'iviêr.

    - À la Saint-Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver.

    Li 4 : Sint-Châle - Saint-Charles.

    - A l'Sint-Châle, li djaléye cause.

    - À la Saint-Charles, la gelée parle.

    Li 5 : Sinte-Silvîye - Sainte-Sylvie.

    - Quand i nîve à l'Sinte-Silvîye, ça faît rîre li djardinî.

    - Quand il neige à la Sainte-Sylvie, ça fait rire le jardinier.

    Li 6 : Sinte-Bertîye - Sainte-Bertille.

    - Au mwès d'novimbe, on c'mince à fé do feu è s'tchambe.

    - En novembre, on commence à faire du feu dans sa chambre.

    Li 7 : Sinte-Carine - Sainte-Carine.

    - A l'Sinte-Carine, l'iviêr faît si tch'min.

    - À la Sainte-Carine, l'hiver s'achemine.

    Li 8 : Sint-Geoffroy - Saint-Geoffroy.

    - Li timps couvièt do djoû dè L'Sint-Geoffroy, amwin.ne sovint 3 djoûs d'frèd.

    - Le temps couvert à la Saint-Geoffroy, amène souvent 3 jours de froid.

    Li 9 : Sint-Tiodôre - Saint Théodore.

    - Li djaléye do c'mincemint d'novimbe, câsse lès rins à l'èdaumé iviêr.

    - La gelée du début de novembre, casse les reins à l'hiver commencé.

    Li 10 : Sint-Lèyon - Saint-Léon.

    - A l'Sint-Lèyon, li djaléye di saîson èst tosi fidèle à l'usance.

    - À la Saint-Léon, la gelée de saison est toujours fidèle à la tradition.

    Li 11 : Sint-Maurtin - Saint-Martin.

    On fièstéyerè l'aniversaire di l'ârmistice di 1918.

    On fêtera l'anniversaire de l'armistice de 1918. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - Si l' brouliârd èst là po l'Sint-Maurtin, c'èst l'anonce d'on doûs iviêr.

    - Si le brouillard est présent à la Saint-Martin, c'est l'annonce d'un hiver doux.

    Li 12 : Sint-Cristian - Saint-Christian.

    - Novimbe, c'è-st-on mwès mwârt, adon i s' faut s'moussî tchôd'mint.

    - Novembre est un mois mort, alors il faut se vêtir chaudement.

    Li 13 : Sint-Brice - Saint-Brice.

    - Si è novimbe, li pleuve néye li têre, ça sèrè do bin po tot l'iviêr.

    - Si en novembre, la pluie noie la terre, ce sera du bien pour tout l'hiver.

    Li 14 : Sinte-Sidoine - Sainte Sidoine.

    - A paurti do 14 di novimbe, c'èst l' misère dins lès garines.

    - Dès le 14 novembre, c'est la misère dans les garennes.

    Li 15 : Sint-Albert - Saint-Albert.

    - C'è-st-au 15 di novimbe, qu'on vwèt tchaîr li prumère nîve.

    - C'est au 15 de novembre, qu'on voit tomber la première neige.

    Li 16 : Sinte-Marguèrite - Sainte-Marguerite.

    - Au mwès d'novimbe, pa tos lès timps, li feu dins li tch'minéye èst l'binv'nu.

    - Au mois de novembre, par tous les temps, le feu dans la cheminée est le bienvenu.

    Li 17 : Sinte-Elisabète - Sainte-Élisabeth.

    - A l' Sinte-Elisabète, tot ç' qui pwate dè l' foûrûre n'èst nin bièsse.

    - À la Sainte-Élisabeth, tout ce qui porte de la fourrure n'est point bête.

    Li 18 : Sinte-Aude - Sainte-Aude.

    - D'abitude, li djoûrnéye dè l'Sinte-Aude n'èst nin tchôde.

    - Généralement, la journée de la Sainte-Aude n'est pas chaude.

    Li 19 : Sint-Tangui - Saint-Tanguy.

    - A l'Sint-Tangui, li timps èst todi gris.

    - À la Saint-Tanguy, le temps est toujours gris.

    Li 20 : Sint-Edmond - Saint-Edmond.

    - A l'Sint-Edmond, li timps n'èst jamais bon.

    - À la Saint-Edmond, le temps n'est jamais bon.

    Li 21 : Sint-Félix - Saint-Félix.

    - Sint-Félix amwin.ne todi l'frèd.

    - Saint-Félix amène toujours le froid.

    Li 22 : Sinte-Cicile - Sainte Cécile.

    - Planté à l'Sinte-Cicile, chake pwès è faît mile.

    - Planté à la Sainte-Cécile, chaque pois en fait mille.

    Li 23 : Sint-Clément - Saint-Clément.

    - Quand l'ivièr vint doucètemint, il èst là po l'Sint-Clément.

    - Quand l'hiver vient doucement, il est là pour la Saint-Clément.

    Li 24 : Sinte-Flore - Sainte-Flore.

    - A l'Sinte-Flore, gn-a pus rin qui florirè.

    - À la Sainte-Flore, plus rien ne fleurira.

    Li 25 : Sinte-Cat'rine - Sainte-Catherine.

    - Quand Sinte-Cat'rine fait s' mawe au ciél, i faut bèrdachî longtimps dins l' bèrdouye.

    - Quand Sainte-Catherine, au ciel, fait la moue, il faut patauger longtemps dans la boue.

    Li 26 : Sinte-Delfine - Sainte-Delphine.

    - A l'Sinte-Delfine, il èst timps di mète si mantia à pèlèrine.

    - À la Sainte-Delphine, il est temps de mettre son manteau à pèlerine.

    Li 27 : Sint-Séverin - Saint-Séverin.

    - A l'Sint-Séverin, on tchaufe sès rins.

    - À la Saint-Séverin, on se chauffe les reins.

    Li 28 : Sint-Sostène - Saint-Sosthène.

    On mousse dins lès "Avents".

    On entre dans les Avents. (Traduction par Jean et Hélène.)

    - One pleuve d'oradje do timps dès Avents, rastaudje l'iviêr.

    - Une pluie d'orage pendant les Avents retarde l'hiver.

    Li 29 : Sint-Saturnin - Saint-Saturnin.

    - Li nîve dè l'Sint-Saturnin, c'èst d'l'êwe po l' molin.

    - La neige de la Saint-Saturnin, c'est de l'eau pour le moulin.

    Li 30 : Sint-André - Saint-André.

    - Quand l'iviêr n'èst nin prèssé, il arive à l'Sint-André.

    - Quand l'hiver n'est pas pressé, il arrive à la Saint-André.

    Pa Châle MASSAUX.

    (Extrait de la revue "Li Chwès" parue en novembre 2014.)

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • SINT-CRÈPIN, LI PATRON DES CWAM'JÎS.

    On fièstéye li Sint-Crèpin, patron dès cwam'jîs li 25 d'octôbe.

    Dins l' vî timps, lès cwam'jîs alin.nes di maujone en maujone po fé dès solés à l' mèseure dè l' pratique. Is ènn' alin.nes bin sûr avou totes leûs ostèyes, èt li p'tit magot qu'is avin.nes gangnî au d'bout dè l' djoûrnéye, si lomeûve leû Sint-Crèpin... On ètindeûve sovint :

    Li cia qui roteûve avou dès trop p'tits solés,

    èsteûve è l' prîjon da Sint-Crèpin.

    Pa Châle MASSAUX.

    (Extrait de la revue "Li Chwès" paru en octobre 2013.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    SAINT-CRÉPIN, LE PATRON DES CORDONNIERS.

    On fête la Saint-Crépin, patron des cordonniers, le 25 octobre.

    Dans l'ancien temps, les cordonniers allaient de maison en maison pour faire des souliers à la mesure du client. Ils allaient bien sûr avec tous leurs outils et le petit magot qu'ils avaient gagné au bout de la journée, s'ils nommaient leur Saint-Crépin... On entendait souvent :

    Celui qui marchait avec des souliers trop petits,

    était dans la prison de Saint-Crépin.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • AURMONAK... D'OCTÔBE

    ALMANACH... D'OCTOBRE.

    Le 01 : Sint-Rémi - Saint-Rémi.

    - Octôbe èt maus' si r'chon'nut.

    - Octobre et mars se ressemblent.

    Le 02 : Sint-Lèdjer - Saint-Léger.

    - Li blé sèmé à l'Sint-Lèdjer sèrè lèdjer.

    - Le blé semé à la Saint-Léger sera léger.

    Le 03 : Sint-Djèrau - Saint-Gérard :

    -Quand en octôbe, on vwèt dès wôtès framoûjes, c'est l'anonce d'on deur iviêr.

    - Quand en octobre, on voit de hautes fourmilières, c'est l'annonce d'un dur hiver.

    Le 04 : Sint-Françwès d'Assise - Saint-François d'Assise :

    Patron des djins qui r'faîyenut lès mat'las

    - A l'Sint-Françwès, on ratind lès prumîs frèds.

    Patron des gens qui réparent les matelas.

    - À la Saint-François, on attend les premiers froids.

    Le 05 : Sinte-Fleûr - Sainte-Fleur :

    - A l'Sinte-Fleûr, ci n'est pus l'momint s'aler au pachi.

    - À la Sainte-Fleur, ce n'est plus le moment d'aller au verger.

    Le 06 : Sint-Bruno - Saint-Bruno :

    - A l'Sint-Bruno, lès fouyes tchaîyenut dins l'bwès.

    - À la Saint-Bruno, les feuilles tombent dans le bois.

    Le 07 : Sint-Serge - Saint-Serge :

    - C'èst viè l'Sint-Serge qu'i faut z-ach'ter sès moussemints d'iviêr.

    - C'est vers la Saint-Serge qu'il faut acheter ses habits d'hiver.

    Le 08 : Sinte-Pélajîye - Sainte Pélagie :

    - Sinte-Pélajîye amwin.ne sovint li tonwâre èt dès gruzias.

    - Sainte-Pélagie amène souvent le tonnerre et la grêle.

    Le 09 : Sint-Denis - Saint-Denis.

    Li prumî évêque di Paris.

    - A l'Sint-Denis, li tchèrweû èst tot binauje d'yèsse contint.

    Le premier évêque de Paris.

    - À la Saint-Denis, le laboureur est tout joyeux.

    Le 10 : Sint-Gwilin - Saint-Ghislain.

    - Li vint d'octôbe, c'èst l'mwârt dès fouyes.

    - Le vent d'octobre, c'est la mort des feuilles.

    Le 11 : Sint-Firmin - Saint-Firmin.

    - Vint candjant anonce on candj'mint d'timps.

    - Vent changeant annonce un changement de temps.

    Le 12 : Sint-Wilfried - Saint-Wilfrid.

    - Sovint li 12 d'octôbe nos apwate 3 djoûs d'bon timps.

    - Souvent, le 12 octobre nous apporte 3 jours de bon temps.

    Le 13 : Sint-Jèrau - Saint-Géraud.

    - L'èsté dè l'Saint-Jérau ni dure qui 3 djoûs.

    - L'été de la Saint-Géraud ne dure que 3 jours.

    Le 14 : Sint-Juste - Saint-Juste.

    - Tant qu' l'acacia èst vèt', l'autone ni mousse nin.

    - Tant que l'acacia est vert, l'automne n'entre pas.

    Le 15 : Sinte-Tèrèse d'Avila - Sainte-Thérèse d'Avila.

    - Sovint, Sinte-Tèrèse nos apwate on p'tit bokèt d'èsté.

    - Souvent, Sainte-Thérèse nous apporte un petit morceau d'été.

    Le 16 : Sinte-Edwije - Sainte-Edwige.

    - A l'Sinte-Edwidje, côpoz vos cabus, è l'iviêr, is auront on bon gout.

    - À la Sainte-Edwige, coupez vos choux, en hiver, ils auront bon goût.

    Le 17 : Sint-Baudwin - Saint-Baudouin.

    - Li ton'wâre d'octôbe anonce brâmint d'vin.

    - Le tonnerre d'octobre annonce beaucoup de vin.

    Le 18 : Sint-Luc - Saint-Luc.

    - A l'Sint-Luc, li mouchon si taît.

    - À la Saint-Luc, l'oiseau se tait.

    Le 19 : Sint-René - Saint-René.

    - Si on vwèt dès stwèles à l' Sint-René, i vaut mia s' tchaufer.

    - Si on voit des étoiles à la Saint-René, il vaut mieux se chauffer.

    Le 20 : Sinte-Aline - Sainte-Aline.

    - Octôbe frèd èt clér touw'rè lès alènes.

    - Octobre froid et clair tuera les chenilles.

    Le 21 : Sinte-Ursule - Sainte-Ursule.

    - Sovint, à l'Sinte-Ursule, li frèd d'on pas rèscule.

    - Souvent, à la Sainte-Ursule, le froid, d'un pas recule.

    Le 22 : Sinte-Elodîye - Sainte-Élodie.

    - Viè l'22 do mwès, on c'mince à r'veûy lès cwarnasses dins lès tchamps.

    - Vers le 22 du mois, on recommence à voir les corneilles dans les champs.

    Le 23 : Sint-Djan di Capistran - Saint-Jean de Capistran.

    - A l'Sint-Djan d'autone, i vos faut r'piquer divant qui l'solia si lève.

    - À la Saint-Jean d'automne, il faut repiquer avant le lever du soleil.

    Le 24 : Sint-Florentin - Saint-Florentin.

    - Li brouliârd do matin anonce todi do bia timps.

    - Le brouillard du matin annonce toujours du beau temps.

    Le 25 : Sint-Crépin - Saint-Crépin.

    - A l'Sint-Crépin, lès mouches veûyenut leû fin.

    - À la Saint-Crépin, les mouches voient leur fin.

    Le 26 : Sint-Hêre - Saint-Hilaire.

    - Si l'solia lût au djoû dè l'Sint-Hêre, profitoz-è po rintrer vosse bwès po l'iviêr.

    - Si le soleil luit le jour de la Saint-Hilaire, profitez-en pour rentrer votre bois pour l'hiver.

    Le 27 : Sinte-Emeline - Sainte-Émeline.

    - Bia timps à l'vièspréye done todi brâmint d'èspwèr au bauyau.

    - Beau temps à la soirée donne toujours beaucoup d'espoir au bâilleur.

    Le 28 : Sint-Simon -Saint-Simon.

    - Li brouliârd su l'djaléye ni dure jamaîs longtimps.

    - Le brouillard sur la gelée ne dure jamais longtemps.

    Le 29 : Sint-Narcisse - Saint-Narcisse.

    On l'prîye sovint quand on a dès rûses po pichî. Si ça vos arive, pinsoz aus r'mèdes de bon vî docteûr Djacobû;

    - Bwâre brâmint dè l'bîre po z-awè do oubion dins l'cwârps.

    - Bwâre do té faît avou dès yèbes di Sint-Djant èt dès quèwes di r'naud, ou co dès quèwes di cèréjes.

    - Mougnî brâmint d'pôrias.

    - Mougnî tanawète on djon.ne maule di soris rosti au bon bûre.

    - Mougnî tanawète one bone fricasséye avou dès ous d'canaris.

    - Quand v's auroz sayî tot ça, si ça n'va nin mia aloz veûy on pich'cologue...

    Souvent on le prie lorsqu'on a des problèmes pour uriner. Si cela vous arrive, pensez aux remèdes du bon vieux docteur Jacob.

    - Boire beaucoup de bière pour avoir du houblon dans le corps.

    - Boire du thé fait avec de la valériane et de la prêle, ou encore des queues de cerises.

    - Mangez beaucoup de poireaux.

    - Mangez quelquefois un jeune de souris mâle rôti au bon beurre.

    - Mangez quelquefois des œufs de canaris frits.

    - Quand vous aurez tout essayé, si cela ne va pas mieux alors allez voir un urologue...

    - Li nîve dè l'Sint-Narcisse, c'èst do bènèfice po l' blé.

    - La neige de la Sinte Narcisse, c'est du bénéfice pour le blé.

    Le 30 : Sinte-Binv'nuwe - Sainte-Bienvenue.

    - Li bruweû d'octôbe amwin.ne sovint dès rumes.

    - La brume d'octobre amène souvent des rhumes.

    Le 31 : Sint-Quentin - Saint-Quentin.

    - Li lend'mwin dè l'Sint-Quentin, c'èst l'Tossint.

    - Le lendemain de la Saint-Quentin, c'est la Toussaint.

    Pa Châle MASSAUX.

    (Extrait de la revue "Li Chwès" d'octobre 2014.)

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique