• En septembre 1944, des événements ont coûté la vie à plusieurs résistants armés natifs de la région. Les sections  de l'Armée Secrète d'Anhée et de Dinant ne manquent pas de remémorer chaque année ces faits héroïques.

    Des cérémonies ont eu lieu les dimanche et lundi 3 et 4 septembre 1995. Elles ont débuté le dimanche matin par un office religieux célébré en l'église paroissiale d'Anhée. Ensuite, il a été procédé à la bénédiction des tombes et au dépôt de fleurs au monument aux Morts des deux guerres.

    Ce fut l'occasion pour M. Edmond BASTIAN de rappeler à la mémoire le décès récent de Ghislain GILSON, un homme serviable et grand révélateur de profonds sentiments.

    Dans son laïus, M. BASTIAN s'exprimait ainsi : "Il est important que nous bâtissions l'avenir, avec l'élan des jeunes et la force des souffrances des anciens, et demain ne peut être laissé au hasard de l'aventure. Il faut des êtres dynamiques qui aient le regard, la sagesse des leçons du passé, car demain, il faudra que la naïveté, l'illusion de la jeunesse soient corrigées par la sensibilité que donne l'expérience des atrocités qui ne peuvent plus renaître...

    Pour aimer le monde qui arrive, le monde a besoin d'hommes qui espèrent...

    Plus que jamais, soyons des artisans de paix et le monde qui arrive aura besoin de bâtisseurs de ponts plutôt que de créateurs de murs."

    Après cette belle envolée en élocution, un cortège s'est formé, comprenant les autorités communales d'Anhée, pour rejoindre la stèle de la Résistance de Bruant (Bioul), puis Serville.

    Le lundi soir, c'était au tour de Dinant d'honorer ses héros au pied du monument de l'Armée Secrète.

    (D'après un reportage de Freddy GILLAIN paru dans le journal "Vers l'Avenir" du mardi 5 septembre 1995.)

    Anhée - L'Armée Secrète s'est souvenue.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mardi 5 septembre 1995.

    L'hommage à l'Armée Secrète au monument aux Morts d'Anhée.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • LI COQ ÈT L' PIÈLE.

    (La Fontaine, I, 20).

    Li coq dè l' fauve, on s'è rapèle,

    Aveûve, èl coû, trové one pièle.

    " Qwè fro-dje avou ?" di-st-i bièssemint.

    " Dj'in.mereûve bin on grin d' frumint".

    Li coq d'aujourdû qu'è trouve one,

    Coûrt amon Straus què lî è done,

    Li pris qu'èle vaut... qu'è sè-dje, on mi ?

    Et l' coq a po fé, po todi.

    Volà lès frûts, si vos m' v'loz crwêre,

    Di l'ensègnemint obligatwère !

    Jean de LATHUY. Gembloux.

    (Fable wallonne parue dans le journal "Vers l'Avenir" du samedi 16 et dimanche 17 septembre 1995.)

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Traduction en français par Jean et Hélène.

    LE COQ ET LA PERLE.

    Le coq de la fable, on s'en rappelle,

    Avait, dans la cour, trouvé une perle.

    "Que ferais-je avec ?" dit-il bêtement.

    "Je préférerais un grain de froment".

    Le coq d'aujourd'hui qui en trouve une,

    Court chez Straus qui lui, en donne,

    Le prix de sa valeur... qu'en sais-je, moi ?

    Et le coq a suffisamment, pour toujours.

    Voilà les fruits, si vous voulez me croire,

    De l'enseignement obligatoire !

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Pour les jubilaires, la journée a débuté par une messe d'action de grâces célébrée en l'église paroissiale d'Annevoie, par les abbés DUSSART et BECHOUX. Ensuite, une réception a rassemblé les membres des familles et les amis en la salle Sainte-Thérèse.

    Henri ERHART, né le 3 septembre 1911, a œuvré durant 42 années aux Établissements DECOUX, à Fosses.

    Le 24 août 1935, il prenait pour épouse Mlle Nelly BENOÎT, née le 2 août 1914.

    Le couple a été choyé par une fille, deux petits-enfants et trois arrière-petits-enfants.

    (Nous vous invitons à rejoindre l'article que nous avions rédigé à l'occasion de leurs noces d'or, en faisant un clic ici

    Annevoie - Noces de diamant des époux Henri ERHART et Nelly BENOÎT.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mercredi 30 août 1995.

    Les jubilaires, leurs familles et les autorités communales.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • En août 1995, une quarantaine d'enfants âgés de 8 à 14 ans, ont eu l'occasion de participer à un camp de "Jeunesse Scientifiques" qui leur a permis d'aller à la découverte de la Vallée du Ruisseau Burnot.

    Ils se sont initiés à l'astronomie et à l'informatique. De plus, ils ont construit un appareil de communication en morse.

    La visite du Domaine de Champalle était aussi au programme des activités.

    Arbre - Les Jeunesses scientifiques à Arbre.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du lundi 4 septembre 1995.

    Le groupe lors de la visite du domaine de Champalle.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire
  • Les jubilaires se souviennent très bien que le jour de leur mariage, ils ont dû se lever de bonne heure car la cérémonie civile avait lieu à 7 heures du matin, le 25 août 1945. En cause, ils étaient le premier couple de la journée à se présenter devant le bourgmestre pour être unis à vie.

    Cinquante ans plus tard, le samedi 26 août 1995, M. Luc PIETTE, bourgmestre de la commune d'Anhée, accompagné d'autres édiles, s'est rendu au domicile du couple pour leur adresser ses congratulations et offrir le cadeau de la commune.

    Emile PECTOR est né le 8 mai 1917. Ses activités professionnelles, il les a pratiquées à la SNCB, comme signaleur.

    Son épouse, Jeanne BIAZOT, née le 15 mai 1921, a donné le jour à une seule fille, laquelle a mis au monde deux petits-enfants.

    Bioul - Noces d'or des époux Emile Pector et Jeanne Biazot.

    Photo extraite du journal "Vers l'Avenir" du mercredi 30 août 1995.

    Les jubilaires, leur famille et les autorités communales d'Anhée.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires